Quel est le meilleur traitement pour une tendinopathie achiléenne ?


Sans titre

Il y a une certitude très faible à faible que la prolothérapie soit aussi efficace que les exercices disent les auteurs. Vous avez vu ce que c’est la prolothérapie ? Jamais un toubib pourra me faire ça sans prendre mon talon dans le nez avec élan.

Pas de thérapie manuelle strito sensu mais des techniques de trituration à l’aiguille**, au percuteur ou des exercices, bref tout ce qui peut convaincre le cerveau que, tout compte fait, le tendon est suffisamment solide pour subir des agressions multiples et variées et que donc, il n’y a aucune raison d’induire une douleur pour le mettre au repos.

C’est pas ça le fond du problème ? What else ?

Critères d’éligibilité des études : 

Essais contrôlés randomisés examinant l’efficacité de tout traitement chez des patients atteints de tendinopathie d’insertion et/ou de tendinopathie d’Achille à la partie moyenne, sans ruptures.

Mesure du résultat principal : 

Questionnaire Victorian Institute of Sport Assessment-Achilles. 

Résultats : 

29 essais portant sur 42 traitements différents ont été inclus. 22 essais (76 %) présentaient un risque élevé de biais et 7 (24 %) quelques biais possibles. 

La plupart des essais comprenaient des patients souffrant d’une tendinopathie de proportion moyenne (86 %). 

Toutes les traitements semblaient supérieures à l’absence de traitement pour la tendinopathie achilléenne de proportion moyenne à 3 mois (certitude de preuve très faible à faible). 

À 12 mois, les thérapies d’exercice, les thérapies d’exercice + injection et les thérapies d’exercice + attelle de nuit étaient toutes comparables aux thérapies d’injection pour une tendinopathie de proportion moyenne (certitude très faible à faible). 

Aucune méta-analyse n’a pu être effectuée pour la tendinopathie d’Achille d’insertion.

Conclusion : 

Aucun essai ne présentait un faible risque de biais et il y avait une grande incertitude dans les estimations comparatives. 

Pour la tendinopathie achilléenne de proportion moyenne, l’attentisme n’est pas recommandé car tous les traitements actifs semblaient supérieurs au bout de trois mois de suivi. 

Il ne semble pas y avoir de différence d’efficacité cliniquement pertinente entre les différents traitements actifs, que ce soit à 3 mois ou à 12 mois de suivi. 

Comme la thérapie par l’exercice est facile à prescrire, peu coûteuse et peu nocive, les cliniciens pourraient envisager de commencer le traitement par un programme d’exercices.

Commentaire 

M’en fous. Je continuerais à faire un bon gros massage aux pouces après montée en température aux ultra-sons. Et s’il ne vont pas mieux au bout de 5 séances, je les inviterais à aller se faire percuter ailleurs.

** Les inévitables platelet rich plasma cotoient la thérapie du prolo, mais pas de dry needling, ce ne doit pas être dans la culture médicale.

 


Références bibliographiques 

danemarkgrandebretagnehollandeqatarsuedeArco C van der Vlist, Marinus Winters, Adam Weir, Clare L Ardern, Nicky J Welton, Deborah M Caldwell, Jan A N Verhaar, Robert-Jan de Vos. Which Treatment Is Most Effective for Patients With Achilles Tendinopathy? A Living Systematic Review With Network Meta-Analysis of 29 Randomised Controlled Trials. Br J Sports Med. 2020 Jun 10;bjsports-2019-101872. doi: 10.1136/bjsports-2019-101872.

(Article en accès libre) 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s