Zy-vas, fais toi vibrer le trapèze


maxresdefault

Peur de percer la chambre à air du patient en piquant un peu trop profond ?  Marre de s’user les pouces sur les trapèzes ? Flemme de faire réparer l’ultra-sons abandonné par les Allemands quand ils ont évacué le cabinet en 1944 ? Les sous pour acheter les ondes de chocs ont été utilisés pour changer la voiture ? Pas le temps de faire vibrer les patients vous même ?

Cet article est pour vous. 

Contexte : 

L’objectif de cette étude était d’évaluer l’effet d’une thérapie par vibrations à basse fréquence auto-administrée sur les points-gâchettes myo-fasciaux du trapèze supérieur et de l’élévateur de la scapula sur des patients souffrant de douleurs cervicales chroniques non spécifiques.

Méthodes : 

Vingt-huit patients souffrant de douleurs cervicales chroniques non spécifiques ont été répartis au hasard dans un groupe de vibration, recevant 10 séances de thérapie par vibration auto-administrée au niveau des points trigger du trapèze supérieur et de l’élévateur de la scapula, ou dans un groupe témoin, ne recevant aucune intervention. 

La douleur et l’incapacité cervicales autodéclarées (Neck Disability Index) et le seuil de douleur à la pression ont été évalués au départ et après les première, cinquième et dixième séances de traitement.

Résultats : 

Après la période de traitement, des différences significatives ont été constatées dans le groupe de vibration par rapport au groupe de contrôle : le groupe de vibration a atteint des scores plus faibles pour le Neck Disability Index (F = 4.74, p = 0.033) et des valeurs de seuil de douleur à la pression plus élevées (F = 7.56, p = 0.01) que le groupe de contrôle. 

Le groupe vibration a signalé une réduction significative des scores du NDI (χ2 = 19.35, p = 0.00) et une augmentation du seuil de douleur à la pression (χ2 = 87.10, p = 0.00) entre les évaluations au cours du traitement. 

L’augmentation moyenne du seuil de douleur à la pression dans le groupe de vibration après les 10 séances était de 8.54 N/cm2, tandis que la réduction moyenne du NDI était de 4.53 points. Pas mal du tout…

Interprétation : 

La thérapie par vibration peut être une intervention efficace pour réduire la douleur cervicale et le handicap auto-déclarés ainsi que la sensibilité à la douleur de pression chez les patients souffrant de douleur cervicale chronique non spécifique.


Références bibliographiques 

espagneL Dueñas, T Zamora , E Lluch, M A Artacho-Ramírez, O Mayoral, S Balasch, M Balasch-Bernat. The Effect of Vibration Therapy on Neck Myofascial Trigger Points: A Randomized Controlled Pilot Study. Clin Biomech (Bristol, Avon). 2020 Jun 3;78:105071. doi: 10.1016/j.clinbiomech.2020.105071. 

(article en accès libre)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s