Faire du Tai Chi sur leur Kinect ® améliore l’équilibre des seniors et la force de leurs membres inférieurs aussi bien qu’en version traditionnelle


Taichi0

A force de publier des études montrant qu’on s’améliore autant en restant chez soi qu’en  participant à des activités collectives, on va finir comme des ours. C’est le Tai Chi de l’ère post-Covidocène. Faut vivre avec son temps. Ou pas.

Contexte : 

Le Tai-Chi est bénéfique pour les personnes âgées en améliorant le contrôle de l’équilibre et en augmentant la force musculaire des membres inférieurs. Cependant, un ensemble complet d’exercices traditionnels de Tai-Chi est parfois trop difficile pour les débutants. Les auteurs ont cherché à savoir si la pratique d’un entraînement assisté en réalité augmentée avec des mouvements de Tai-Chi sélectionnés et adaptés aux capacités du sujet (Tai-Chi sélectionné, ou sTC) est aussi efficace que l’exécution d’un ensemble complet de séquences de Tai-Chi (Tai-Chi traditionnel complet, ou tTC).

Méthodes : 

Dans cet essai prospectif randomisé [Chen 2020] réalisé dans le district de Beitou de la ville de Taipei, à Taïwan, des adultes vivant dans la communauté, âgés de 65 ans et plus et sans aucune maladie débilitante (n = 28) ont été inclus. 

Les participants ont été répartis au hasard dans le groupe sTC (n = 14) ou le groupe tTC (n = 14). 

Les participants du groupe sTC ont pratiqué des mouvements de Tai-Chi sélectionnés en utilisant le système d’entraînement de Tai-Chi en réalité augmentée. 

Les participants du groupe tTC ont été invités à compléter les 24 formes de Tai-Chi de style Yang en suivant les instructions des maîtres de Tai-Chi. 

Posologie 

Chaque séance d’entraînement a duré 30 minutes, à raison de 3 séances par semaine pendant 8 semaines. 

Indicateurs 

Les évaluations avant et après l’intervention comprenaient des tests d’équilibre fonctionnel, dont le Berg Balance Scale (BBS), le Timed Up and Go test (TUG) et le Functional Reach Test (FRT), ainsi que des mesures de la force musculaire des membres inférieurs.

Résultats : 

Les évaluations pré-intervention ont montré des différences significatives dans la FRT (p = 0,034) et la force musculaire du muscle abducteur de la hanche gauche 😀 (p = 0,046) entre les groupes sTC et tTC. 

Après 8 semaines d’entraînement, les scores BBS, TUG et FRT dans le groupe sTC ont montré une amélioration significative dans l’ensemble. 

Bien que les trois scores du test d’équilibre fonctionnel se soient améliorés dans le groupe tTC, seule l’amélioration du BBS était statistiquement significative (p = 0,001). 

Après 8 semaines, les mesures de force musculaire étaient plus en faveur du groupe sTC que du groupe tTC.

Conclusions : 

L’entraînement assisté par la réalité augmentée avec des mouvements de Tai-Chi sélectionnés, conçu sur la base de mesures objectives des capacités du sujet, a amélioré le contrôle de l’équilibre et la force musculaire des membres inférieurs au moins aussi efficacement que la séquence complète des exercices de Tai-Chi traditionnels.

Mots-clés : Entraînement assisté par la réalité augmentée, Balance de Berg, Exercice, Test de portée fonctionnelle, Équilibre fonctionnel, Force musculaire, Tai-Chi, Test Timed Up and Go, réalité augmentée, réalité virtuelle

Les notes précédentes sur le sujet

Tai-Chi & équilibre des seniors

Selon la dernière revue Cochrane sur le sujet et le PEDro World-Wide Journal Club. qui en fait THE article à lire la rééducation de l’équilibre permet de supprimer sur un an de l’ordre d’un quart des chutes chez les seniors.

C’est mieux quand elle est faite par un professionnel de santé comme un kinésithérapeute, pour des séances en groupe, travaillant la fonction, l’équilibre et la force (du style Otago Program). C’est un peu moins bien quand elle consiste en de séances de Tai-Chi, mais ce type de prise en charge reste encore pertinent par rapport au fait de ne rien faire [Sherrington 2019].

Le Tai-Chi individualisé : retrouver l’équilibre et la force des membres inférieurs des seniors

Pour un même âge, chaque adulte peut présenter des qualités motrices bien variables. Aussi, il n’est pas idiot de proposer une personnalisation de la pratique du Tai-Chi.

Un programme personnalisé proposé dans une étude préliminaire consistait à estimer le sens des instabilités induites par les différentes séquences lorsque 5 maîtres Tai-Chi les réalisaient sur une plateforme de force. Ainsi il devenait possible de proposer aux patients des séquences en fonction de leurs capacités posturales.

Population-cible

Adultes de 65 ans et plus, en bonne santé.

Posologie

8 semaines de pratique. Les 24 séquences d’exercices sont réalisés à raison de 3 séquences par semaine, de 30 minutes par séquence.

Indicateurs

Le score de Berg (BBS), le timed up-and-go (TUG) test, le Functional-Reach test, la mesure de la force des membres inférieurs.

Ils sont mesurés au début et à la fin de la période de 8 semaines d’exercices.

Validité

Comparativement au fait de ne rien faire, tous les indicateurs s’avèrent améliorés au bout de huit semaines de pratique du Tai-Chi. De plus, comparativement à une pratique de groupe, sa réalisation individualisée et adaptée au sujet permet une amélioration significativement plus importante du BBS et accessoirement de la force de deux muscles [Penn 2019].

Valeurs retrouvées

Tai-Chi adapté Tai-Chi traditionnel Groupe contrôle
Avant Après p Avant Après p Avant Après p
 BBS 45.05 ± 12.17 48.00 ± 11.35 0.000* 49.33 ± 4.52 51.33 ± 4.79 0.000* 45.13 ± 12.35 45.87 ± 12.36 0,098
 TuG 12.00 ± 8.45 10.10 ± 7.65 0.000* 9.10 ± 1.94 8.33 ± 1.71 0,05 11.24 ± 9.59 10.52 ± 8.86 0,075
 FRt 24.30 ± 7.40 26.24 ± 6.82 0.005* 23.75 ± 6.47 25.52 ± 4.11 0,299 21.66 ± 7.01 22.03 ± 6.65 0,728

Du Tai-Chi devant la Kinect pour rendre les seniors moins fragiles

Sans titre.pngUne plateforme de jeu Kinect (Microsoft) dispose de capteurs intégrant la lumière infrarouge. Ils capturent et suivent les changements de mouvement des segments de membres pendant l’exercice et permettent de créer une représentation 3D virtuelle du corps entier.

LongGood propose des logiciels de «telerehab» Ils sont utilisés dans l’étude. Grâce à l’utilisation d’un avatar, un environnement virtuel est présenté sur un écran de grande taille: 230 cm × 230 cm (un écran carré ??) devant les sujets. 

Ils ajustent leurs propres mouvements instantanément en fonction des commentaires du personnage virtuel à l’écran. 

Chaque séance comprenait 20 minutes de Tai-Chi, 20 minutes d’entraînement en résistance aérobique (à l’aide du programme Papamama) et 20 minutes d’équilibre à l’aide de gestes de la vie de tous les jours (lancer des feux d’artifice, attraper des poissons rouges, …). 

Posologie 

36 séances (AMK 8,3 depuis hier petits veinards 🙂 ) sur 12 semaines. 

Trois caractéristiques physiques indicatrices d’une fragilité (faiblesse, lenteur à la marche, faible niveau d’activité), ont été significativement inversées à la fois par l’exercice physique isolé comme combiné au jeu sur Kinect. 

Cependant, cette dernière améliore l’endurance, permet un meilleur contrôle de l’équilibre dynamique, comme l’indique le Forward Reach test et le maintien en appui unipodal [Liao 2019]. 

Bref, c’est plutôt mieux.

Mais si ça se trouve, du vrai Tai-Chi, avec un vrai instructeur et de vrais vieux un peu gras sur lesquels on peut tomber sans se faire mal quand on loupe la figure de Salutation au Soleil Levant, c’est encore mieux ?

Blog de « rehab »


Références bibliographiques

Penn IW, Sung WH, Lin CH, Chuang E, Chuang TY, Lin PH. Effects of individualized Tai-Chi on balance and lower-limb strength in older adults. BMC Geriatr. 2019 Aug 27;19(1):235. doi: 10.1186/s12877-019-1250-8.

Articles en rapport avec le sujet

Po-Jung Chen, I-Wen Penn, Shun-Hwa Wei, Long-Ren Chuang, Wen-Hsu Sung. Augmented reality-assisted training with selected Tai-Chi movements improves balance control and increases lower limb muscle strength in older adults: A prospective randomized trial. J Exerc Sci Fit. 2020 Sep;18(3):142-147. doi: 10.1016/j.jesf.2020.05.003.

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre.

Liao YY, Chen IH, Wang RY. Effects of Kinect-based exergaming on frailty status and physical performance in prefrail and frail elderly: A randomized controlled trial. Sci Rep. 2019 Jun 27;9(1):9353. doi: 10.1038/s41598-019-45767-y

Article en accès libre.

Articles en rapport avec le sujet

Sherrington C, Fairhall NJ, Wallbank GK, Tiedemann A, Michaleff ZA, Howard K, Clemson L, Hopewell S, Lamb SE. Exercise for preventing falls in older people living in the community (Cochrane review). Cochrane Database Syst Rev 2019;Issue 1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s