Typiquement le genre d’étude où l’on se demande comment ils ont pu obtenir des résultats aussi positifs 


lumineux leger art creatif
Photo de Anni Roenkae sur Pexels.com

Le laser est l’une des rares thérapies qui peut être évaluée en aveugle complètement, y compris pour le praticien et le patient. Et pas uniquement lorsque le faisceau est dirigé d’abord en direction du regard du kiné. Donc, on doit pouvoir imaginer qu’une étude bien menée doit amener des résultats indiscutables sur l’intérêt de cette technique. Eh ben, ils disent que c’est bien d’en acheter un.

Comme dans  Star War.

Objectifs : 

Cette étude vise à explorer les effets à court terme du laser Nd:YAG sur les personnes souffrant de lombalgie chronique non spécifique.

Méthodes : 

Trente-cinq individus souffrant de lombalgie chronique non spécifique ont été inclus dans l’étude de décembre 2019 à mars 2020. 

Au hasard, ils ont été classés dans le groupe Nd:YAG (n = 18) et le laser fictif comme témoin (n = 17) trois fois par semaine pour une intervention de 6 semaines.

L’indice d’incapacité Oswestry modifié (MODI), l’indice d’incapacité de douleur (PDI), l’échelle visuelle analogique (VAS) et l’amplitude de mouvement de flexion lombaire (ROM) ont été évalués avant et après les 6 semaines de l’intervention.

Résultats : 

Des améliorations significatives ont été observées dans le groupe Nd:YAG (MODI, P < .001 ; PDI, P = .007 ; VAS, P < .001 ; ROM lombaire, P = .002), alors que le groupe fictif n’a montré aucun changement significatif (MODI, P = .451 ; PDI, P = .339 ; VAS, P = .107 ; ROM lombaire, P = .296) après 6 semaines d’intervention. 

Les comparaisons entre groupes ont montré des différences significatives dans la tendance vers le groupe Nd:YAG (MODI, P < .001 ; PDI, P = .046 ; VAS, P < .001 ; ROM lombaire, P = .003).

Dis moi pas que c’est pas vrai ?

Le kinésithérapeute savait ce qu’il faisait 

Yes. «The study was a prospective single-blinded randomized controlled study with a 6-week intervention and was conducted in the outpatient physiotherapy clinic, Prince Sattam bin Abdulaziz University».

Un single blind, ca veut dire que le kinésithérapeute sait quand il fait de la pipouille ou pas. Pour peu que le laser ça soit son truc à lui, qu’il se soit débrouillé pour manger de l’ail juste avant les patients témoin et qu’il offre des cornes de gazelle à chaque patient du groupe expérimental, why not.

Y’avait pas assez de patients dans l’échantillon

No.  «According to our preliminary pilot study on 5 patients, at least 8-mark differences in the Oswestry Disability Index (ODI) are required to achieve power of 90% with σ of 2, and confidence level of 95%. The required study participants were calculated 16 individuals for each group. Therefore, 36 patients were recruited in the 2 groups to account for 10% dropout».

L’étude est suffisamment puissante.

Les patients étaient triés à la base 

No. «Before commencing the study procedures, randomization was carried out by means of obscure closed envelopes, which randomly arranged by blinded examiner utilizing equal numbers of odd and even numbers inside the envelopes». 

Les patients étaient différents à la base

No. «By analyzing the demographic data (age, sex, height, weight, body mass index, and occupations), there were no significant differences between the Nd:YAG and sham groups (P > .05). The employees were affected more than other occupations (40%). The duration of LBP was 7.3 ± 2.8 months in the Nd:YAG group and 6.9 ± 3.1 months in the sham group with nonsignificant difference between the groups (P = .691)»

«For clinical outcome measures, the pre-intervention mean values demonstrated non-significant differences between the Nd:YAG and sham groups (MODI, P = .796; PDI, P = .831; VAS, P = .706; lumbar ROM, P = .495)»

Les auteurs ont choisi une variable qui s’est bien améliorée en oubliant volontairement les autres

No. «Comparison between mean values of outcome measures after 6-week intervention showed significant differences between the Nd:YAG and sham groups in tending toward the Nd:YAG group (MODI, P < .001; PDI, P = .046; VAS, P < .001; lumbar ROM, P = .003)»

Apparemment, ce laser met en pièce toutes les variables utilisées.

Sur le long-terme, ça ne donne pas de résultat

Perhaps, on ne sait pas. C’était pas le but de l’étude qui indique la couleur : «This study was conducted to explore the short-term effects of the Nd:YAG laser therapy on chronic nonspecific LBP»

Encore une étude payée par les fabricants de matériel

Perhaps, les conflits d’intérêt ne figurent pas en fin d’article. Apparemment, c’est pas eux qui ont payé : «This research was funded by the Deanship of Scientific Research at Princess Nourah Bint Abdulrahman University». L’étude est égypto-saoudienne. Ca fait longtemps que la princesse Cléopâtre n’a plus de blé, mais la Princesse Nourah, il doit lui en rester.

Pour faire joli, l’étude est truquée

Ca, ça reste toujours possible quelque soit les études. Prenez un tableur Excel et modifiez en douce une valeur sur les 16 recueillies : la plupart des courbes ont instantanément  une autre gueule. Mais çà, c’est franchement pas bien et, comme pour toutes les études, ça reste possible, dans cette étude comme chez Pfizer ou Sanofi. Il ne vous reste plus qu’à la refaire dans les mêmes conditions avec votre beau laser tout neuf et de publier une étude contradictoire.

What else ?


Références bibliographiques 

arabiesaouditeegypteWalid Kamal Abdelbasset, Gopal Nambi, Shereen H Elsayed, Saud M Alrawaili, Nahla N Ataalla, Ahmed M Abodonya, Ayman K Saleh, Samah A Moawd. Short-term clinical efficacy of the pulsed Nd: YAG laser therapy on chronic nonspecific low back pain: A randomized controlled study. Medicine (Baltimore). 2020 Sep 4;99(36):e22098. doi: 10.1097/MD.0000000000022098.

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s