Que faire d’une «brioche» ? Consensus thérapeutique à propos du diastasis des droits de l’abdomen


couple amour sans visage enfant

Le diastasis du muscle droit de l’abdomen est une affection courante. 

Les méthodes : 

Le document a été créé par un groupe de chirurgiens suédois et s’appuie sur une analyse documentaire structurée et sur l’expérience pratique.

Résultats : 

Les critères proposés pour le diagnostic et le traitement de la diastase du muscle grand droit de l’abdomen sont les suivants : 

Le diastasis doit être mesuré lors de l’examen clinique à l’aide d’un pied à coulisse ou d’une règle. 

L’échographie doit être effectuée lorsque l’on ne peut exclure une hernie ombilicale ou épigastrique concomitante ou une autre cause des symptômes du patient. 

La physiothérapie est le traitement de première intention

La chirurgie ne doit être envisagée :

  • Que pour les patients présentant une déficience fonctionnelle, 
  • Pas avant que le patient n’ait suivi un programme standardisé de renforcement des abdominaux d’une durée de six mois. 
  • Pour des diastasis dont la plus grande largeur est d’au moins 5 cm. En cas de bombement abdominal prononcé ou de hernie ventrale concomitante, la chirurgie peut être envisagée chez les patients présentant un diastasis plus petit. 

En cas d’intervention chirurgicale, au moins 2 ans doivent s’être écoulés depuis le dernier accouchement et aucune grossesse future ne doit être prévue. 

La plicature laparoscopique de la ligne blanche est la technique chirurgicale usuelle. D’autres techniques peuvent être utilisées mais elles n’ont pas été jugées d’efficacité supérieure.

Discussion : 

Le niveau de preuve derrière ces déclarations varie, mais elles visent à établir une stratégie standard pour le traitement de la diastase du muscle droit de l’abdomen et à permettre une uniformité de la prise en charge.


Références bibliographiques 

suedeA Carlstedt, S Bringman, M Egberth et al. Management of Diastasis of the Rectus Abdominis Muscles: Recommendations for Swedish National Guidelines. Scand J Surg. 2020 Sep 28;1457496920961000. doi: 10.1177/1457496920961000. 

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s