Mieux vautours… que jamais


image issue du site editionsdudetour.com

Voilà 3 ans qu’il était sur les planches de ma bibliothèque. Il faut bien le dire, on trouve toujours un prétexte pour différer la lecture d’un ouvrage sur la protection sociale… et on a bien tort !

Après l’indispensable Tout ce que vous n’avez jamais voulu savoir sur les thérapies manuelles, Monvoisin et Pinsault remettent le couvert. Le livre se présente sous la forme d’un dialogue entre deux protagonistes : l’un(e) en sait long sur la protection sociale, l’autre est étudiant(e). Au cours de leur conversation, ils balaient tout ce qui concerne la protection sociale en France. En vrac : son histoire, son financement, la différence entre les mutuelles et les assurances santé, les dépassements d’honoraires, le parcours de soins, les déserts médicaux, la place des médecines alternatives, le handicap, la dépendance, le planning familial, la fin de vie, les conflits d’intérêts, le mythe du « trou de la sécu », etc…

Si le dialogue peut paraître un étonnant procédé, force est de constater qu’il fluidifie considérablement la lecture. Le protagoniste qui est en situation d’apprenant n’hésite pas à demander les précisions qu’on n’aurait pas osé demander. Dire qu’à la fin du livre on a tout compris et tout retenu serait abusif, mais la brume est moins épaisse.

Le parti pris politique est assumé et plutôt rafraîchissant dans notre milieu de kinés. Les auteurs nous rappellent l’évidence : notre système de protection sociale reflète notre société, sa préservation dépend de choix politiques. Par exemple, ni combler le « trou de la sécu », ni accorder une place croissante aux complémentaires santé, ni reculer l’âge de départ à la retraite ne sont des nécessités, ce sont juste des choix.

Prenez quelques soirées pour lire La Sécu, les Vautours et moi. On ne s’ennuie pas, on en sort moins bête, des réflexions plein la tête, et même un peu content d’être un maillon de notre système de santé. Après ça, on recevrait presque notre appel à cotisations de l’URSSAF avec joie !

Lors de la 1ère vague de covid, les auteurs avaient aussi commis un bref texte : Donne-nous aujourd’hui notre soin covidien, un peu de grain à moudre (pas partisan, cette fois) par les temps qui courent.

Références bibliographiques

Pinsault N., Monvoisin R. Tout ce que vous n’avez jamais voulu savoir sur les thérapies manuelles, Presses Universitaires de Grenoble, 2014. En format ebook ou papier sur http://www.pug.fr

Monvoisin R., Pinsault N. La Sécu, les Vautours et moi. Les enjeux de la protection sociale. Editions du détour, 2017.

Pinsault N., Monvoisin R. Donne-nous aujourd’hui notre soin covidien. Presses Universitaires de Grenoble, 2020. A télécharger gratuitement sur le site http://www.pug.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s