Combien de séances de rééducation pré-opératoire faut-il avant la pose d’une PTG ? 


dame femelle femme jeune

On les voit arriver avec une ordonnance quelques jours avant la chirurgie pour «qu’ils apprennent à béquiller» et comme on a déjà pas de place pour les prendre en charge après la chirurgie, c’est pas pour passer du temps à renforcer un quadriceps juste avant qu’un bistouri n’en tranche un morceau. Mais dans certains pays nordiques, la rééducation pré-opératoire est prise très au sérieux : on cherche juste à connaître rationnellement combien de séances sont nécessaires pour que ça soit efficace… Et ils ne trouvent pas la réponse.

En France, nous avions il y a bien longtemps un spécialiste capable de trouver la réponse adaptée à ces questions embarrassantes. RIP Fernand !

Objectif : 

Le but de cette revue systématique était d’évaluer la relation entre la dose d’exercice prescrite pour la force des extenseurs du genou lors d’une rééducation préopératoire et son effet sur la force musculaire des extenseurs du genou avant et après la pose d’une PTG. 

Conception : 

Une recherche documentaire systématique a été effectuée, y compris des études contrôlées randomisées évaluant l’effet de l’exercice préopératoire avant et après chirurgie. Une méta-analyse de régression a été effectuée pour évaluer la relation dose-réponse entre la dose d’exercice prescrite et l’effet combiné, mesuré par la différence moyenne standardisée (SMD). 

La dose d’exercice prescrite a été quantifiée à l’aide d’une formule tenant compte du plus grand nombre possible de descripteurs d’exercice. Le risque de biais dans les essais inclus a été évalué à l’aide de l’outil Cochrane Risk of Bias.

Résultats : 

Douze essais avec 616 patients ont été inclus. L’analyse de méta-régression n’a montré aucune relation entre la dose d’exercice préopératoire prescrite pour les extenseurs du genou et la modification de la force des extenseurs du genou, ni avant, ni 3 mois après la pose de PTG. Avant la chirurgie, un effet modéré en faveur de l’exercice préopératoire sur l’augmentation de la force d’extension du genou a été constaté, mais pas à 3 mois après chirurgie. Le risque de biais a été généralement jugé peu clair.

Conclusion : 

L’analyse de méta-régression des études contrôlées randomisées existantes ne suggère aucune relation entre la dose d’exercice pré-opératoire prescrite et le changement de la force des extenseurs du genou observé avant et après chirurgie d’une PTG. 

L’exercice préopératoire, y compris l’exercice de renforcement des muscles extenseurs du genou, a augmenté la force des extenseurs du genou de façon modérée avant mais pas pendant les 3 mois qui ont suivi l’ATG.


Références bibliographiques 

danemarkR S Husted, C Juhl, A Troelsen, K Thorborg, T Kallemose, M S Rathleff, T Bandholm. The relationship between prescribed pre-operative knee-extensor exercise dosage and effect on knee-extensor strength prior to and following total knee arthroplasty: a systematic review and meta-regression analysis of randomized controlled trials. Osteoarthritis Cartilage. 2020 Sep 2;S1063-4584(20)31121-3. doi: 10.1016/j.joca.2020.08.011. 

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre. 

Un commentaire

  1. La page est introuvable! Dommage Bon WE Hoel HUONEtudiant Bachelor en PhysiothérapiePréparateur Physique & Personal Trainer+ 33 (0)6.49.59.32.66

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s