La thérapie manuelle, il ne suffit pas d’y croire pour avoir moins mal au cou


adulte bleu citadin expression du visage

  1. Dans quelle mesure pensez-vous que votre douleur au cou va changer suite à une approche thérapeutique globale ? Dans quelle mesure êtes-vous convaincu que ce sera le cas ?
  2. Dans quelle mesure pensez-vous que vos douleurs cervicales vont changer à la suite d’une manipulation de la colonne vertébrale ? Dans quelle mesure êtes-vous convaincu que ce sera le cas ?
  3. Dans quelle mesure pensez-vous que vos douleurs cervicales vont changer à la suite d’un exercice physique ? Dans quelle mesure êtes-vous convaincu que ce sera le cas ?

Ces questions ont été posées à 1 311 cervicalgiques (plus de 60% de femmes, quadragénaires).

Les 2/3 avaient des douleurs récurrentes et/ou de plus de 6 semaines. Un 1/3 avait des céphalées, 1/4 des douleurs brachiales. Seuls un tiers d’entre eux avaient au préalable bénéficié de thérapie manuelle, la moitié ayant consulté en accès direct. 

La moitié des patients contactés ont répondu, moins d’un tiers ont pu être suivis sur un an. 

En gros, ils peuvent «y croire», mais il ne sont pas améliorés grâce à ça

  • Ils ont plus tendance à être d’accord avec les deux premières questions qu’avec la troisième. 
  • Ils avaient des attentes de guérison globalement élevées en matière de thérapie, mais ces attentes ne permettaient pas de prédire le résultat du traitement.
  • Seules une cervicalgie de courte durée et le fait que ce soit un premier épisode de cervicalgie étaient des prédicteurs positifs de guérison. Dans cette étude, une forte intensité douloureuse au départ et de fortes limitations fonctionnelles ne l’étaient pas. 

Bon, sinon, même s’ils n’y croient pas, vous pouvez continuer à y croire : ils avaient un taux de guérison globalement élevé et apparemment stable sur un an.


Référence bibliographique 

australiedanemarkhollande

J-H A M Mutsaers, A L Pool-Goudzwaard, R Peters, B W Koes, A P Verhagen. Recovery expectations of neck pain patients do not predict treatments outcome in manual therapy. Sci Rep. 2020 Oct 28;10(1):18518. doi: 10.1038/s41598-020-74962-5.

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s