La rééducation vestibulaire en Europe


allemagne aventure boussole brouiller

Elle est pratiquée dans toute l’Europe. Il s’agissait d’une enquête transversale en ligne comportant 39 questions spécifiques à la RV et quatre sections : démographie, pratiques actuelles, éducation et recherche. 

L’enquête a été diffusée par le réseau Dizzynet aux thérapeutes individuels par l’intermédiaire de groupes d’intérêts spécialisés dans la RV, spécifiques à chaque pays.

Les résultats ont fait l’objet d’une analyse descriptive. Une approche thématique a été adoptée pour analyser les questions ouvertes. 

Quels praticiens ?

Au total, 471 praticiens (âge médian 41 ans, fourchette 23 – 68 ans, 73,4% de femmes), principalement des physiothérapeutes (89,4%) de 20 pays européens, ont répondu à l’enquête. 

  • Ils travaillent dans ce domaine depuis une période médiane de 4 ans (fourchette < 1 – 35). 
  • La majorité (58,7 %) travaille en milieu hospitalier ou ambulatoire et 21,4 % dans des services de RV spécialisés. 
  • La plupart des répondants étaient spécialisés dans la neurologie, les soins aux personnes âgées (gériatrie) ou l’oto-rhino-laryngologie. 

L’accès à la RV :

Il est considéré comme difficile/très difficile par 48 % des personnes interrogées, les principaux obstacles à l’accès étant le manque de connaissance des professionnels de la santé sur le sujet (en particulier les médecins généralistes), le manque de thérapeutes formés et le manque de services locaux. 

La plupart des répondants ont déclaré connaître et traiter les vertiges paroxystiques positionnels bénins (VPPB 87,5 %), l’hypofonction vestibulaire unilatérale (75,6 %) et les céphalées cervicogènes (63 %). 

L’utilisation des équipements d’évaluation vestibulaire est très variable :

  • Plus de 70 % ont utilisé des mousses de haute densité et des tests objectifs de vitesse de marche. 
  • Plus de 50 % utilisaient un équipement d’acuité visuelle dynamique. 
  • Les systèmes infrarouges, les lentilles de Frenzel et la posturographie dynamique ne sont pas couramment utilisés (< 20 %). 
  • Les mesures de résultats physiques les plus fréquemment utilisées étaient le Clinical Test of the Sensory Interaction of Balance, le Functional Gait Assessment/Dynamic Gait Index, le Romberg. 
  • Le Dizziness Handicap Inventory, l’EVA, un score sur les chutes (Falls Efficacy Scale), et les vertiges (Vertigo Symptom Scale) étaient les mesures de résultats les plus fréquemment utilisées. 

Les exercices :

Ceux d’adaptation, d’équilibre et d’accoutumance ont été les plus fréquemment utilisés (> 80 %), la réalité virtuelle étant utilisée par 15,6 % des praticiens. 

Plus de 70 % ont déclaré connaître/utiliser les manœuvres de Semont, Epley et du Barbecue-Roll pour le traitement du VPPB. 

La formation 

Il s’agit de formation après diplôme la plupart du temps (89,5%), avec seulement 19% des praticiens déclarant une information au cours des études. 

Il y avait un fort consensus (78%) sur le fait que les thérapeutes devraient avoir une certification de troisième cycle professionnellement accréditée en RV, l’apprentissage mixte étant le mode le plus populaire. 

La recherche :

Trois grandes questions de recherche ont été identifiées comme prioritaires : la gestion des conditions spécifiques, l’efficacité de la RV, et les mécanismes/facteurs influençant la compensation vestibulaire et la RV. 

En résumé

L’enquête a quantifié les pratiques cliniques actuelles en matière de RV en Europe. La connaissance et le traitement des maladies vestibulaires courantes étaient élevés, mais l’utilisation des mesures de résultats subjectives et objectives publiées ainsi que l’évaluation vestibulaire variaient largement. 

Les résultats soulignent la nécessité d’améliorer à la fois la formation des thérapeutes et les normes de soins. Une approche européenne, tirant parti des meilleures pratiques de certains pays, serait à faire.


Références bibliographiques 

europeenneunionDara Meldrum, Lisa Burrows, Ondrej Cakrt, Hassen Kerkeni, Christophe Lopez, Frederik Tjernstrom, Luc Vereeck, Oz Zur, Klaus Jahn. Vestibular rehabilitation in Europe: a survey of clinical and research practice. J Neurol. 2020 Oct 13;1-12. doi: 10.1007/s00415-020-10228-4. 

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s