La plupart des recherches sur l’entorse de cheville sont sans intérêt pour le kinésithérapeute


brouiller couleur dechets detritus

Les auteurs ont vérifié 30 ans de recherche expérimentale liée à la gestion des entorses latérales de la cheville (n = 74 essais contrôlés randomisés) afin de déterminer si les rapports sur l’efficacité des traitements pouvaient être validés au-delà de la certitude statistique.

Résultats : 

Au total, 77 % des essais ont fait état d’effets positifs du traitement, mais le risque de fausse découverte était élevé. 

La plupart des essais n’ont pas été enregistrés et se sont basés uniquement sur la signification statistique, ou l’absence de signification statistique, plutôt que sur l’interprétation de mesures ayant une importance clinique minimale (par exemple, changement minimal détectable, différence minimale cliniquement importante).

Conclusion : 

Les futurs essais cliniques doivent adopter des normes plus élevées de déclaration et d’interprétation des données. Cela inclut la prise en compte de la responsabilité éthique de préenregistrer leur recherche et l’interprétation des résultats cliniques au-delà de la signification statistique.


Références bibliographiques 

usagrandebretagneChris M Bleakley, Mark Matthews, James M Smoliga. Most ankle sprain research is either false or clinically unimportant: A 30-year audit of randomized controlled trials. J Sport Health Sci. 2020 Nov 11;S2095-2546(20)30151-4. doi: 10.1016/j.jshs.2020.11.002. 

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s