Dry needling : un effet thérapeutique positif constant


therapeute piquant la peau avec des aiguilles pendant la procedure de traitement

Il va bientôt y avoir plus d’études publiées sur le dry needling que sur la lombalgie. Rien que ce mois-ci, les résumés des études publiées avancent tous le même résultat quant aux avantages thérapeutiques, parfois dans des domaines où on ne les attend pas (ex : spasticité, coxarthrose, cheville instable) :

Sur les céphalées cervicogènes

Dans ce résumé, l’analyse de 11 études contrôlées randomisées dont 4 de haute qualité suggère que le dry needling n’est pas statistiquement meilleur que d’autres interventions pour améliorer l’intensité de la douleur des céphalées à court terme, mais peut améliorer de manière significative la fréquence des maux de tête, la qualité de vie liée à la santé, la sensibilité des points de déclenchement et l’amplitude des mouvements cervicaux. Selon les auteurs, il faut soigner de 1 à 4 patients pour en voir un s’améliorer ce qui est franchement pas mal du tout. Cliniquement ?

Dry Needling for the Treatment Of Tension-Type, Cervicogenic, or Migraine Headaches: a Systematic Review and Meta-Analysis.

Sur la douleur d’une manière générale 

Selon son résumé, cette méta-analyse a révélé un effet important sur la diminution de la douleur dans les 72 heures, un effet modéré entre 1 et 3 semaines, un effet important de 4 à 24 semaines . Le risque de biais était généralement faible ; toutefois, l’hétérogénéité des résultats a fait baisser le niveau de preuve.

Les preuves de faible qualité de l’effet immédiat à 72 heures (important), de l’effet de 4 à 12 semaines (important), de l’effet de 13 à 24 semaines (important) et de l’effet de qualité modérée de 1 à 3 semaines (modéré) suggèrent que la DN effectuée par des kinésithérapeutes est plus efficace que l’absence de traitement, la DN fictive et d’autres thérapies pour réduire la douleur.

Is Dry Needling Applied by Physical Therapists Effective for Pain in Musculoskeletal Conditions? A Systematic Review and Meta-Analysis

Sur les points-gâchettes de l’épaule douloureuse

Des preuves de qualité modérée à faible suggèrent des effets positifs sur l’intensité de la douleur (petit effet) et l’incapacité liée à la douleur (grand effet) dans les scapulalgies, principalement à court terme.

Effects of Trigger Point Dry Needling for Nontraumatic Shoulder Pain of Musculoskeletal Origin: A Systematic Review and Meta-Analysis

Sur la spasticité 

Sept études (trois sur le membre inférieur, quatre sur le membre supérieur) ont été incluses. La méta-analyse a révélé des effets significativement importants du DN sur la réduction de la spasticité, de la douleur post-AVC et de la sensibilité à la pression de la douleur par rapport à un groupe comparatif lors du suivi à court terme. L’effet sur la spasticité a été constaté principalement dans le membre inférieur lors du suivi à court terme. Aucun effet sur la spasticité n’a été observé à 4 semaines. Aucun effet significatif sur la fonction motrice n’a été observé. Le risque de biais était généralement faible, mais l’imprécision des résultats a fait baisser le niveau de preuve.

Is Dry Needling Effective for the Management of Spasticity, Pain, and Motor Function in Post-Stroke Patients? A Systematic Review and Meta-Analysis

Sur les cervicalgies 

Des preuves faibles à modérées suggèrent un effet positif de l’association du dry needling avec d’autres interventions pour améliorer l’intensité de la douleur, l’incapacité liée à la douleur, les seuils de douleur à la pression et l’amplitude des mouvements cervicaux chez les personnes souffrant de cervicalgie associée à des points-gâchettes à court terme. Aucun effet à moyen ou long terme n’a été observé.

Is Dry Needling Effective When Combined with Other Therapies for Myofascial Trigger Points Associated with Neck Pain Symptoms? A Systematic Review and Meta-Analysis

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre.

Sur la stabilité de la cheville

Cette étude visait à comparer les effets du DN par rapport au placebo DN appliqué au long fibulaire et tibial antérieur sur le contrôle neuromusculaire et le contrôle postural statique chez des joueurs de basket-ball souffrant d’instabilité chronique de la cheville. 

Un essai contrôlé randomisé en simple aveugle a été mené. Trente-deux joueurs de basket-ball masculins et féminins souffrant d’instabilité chronique de la cheville ont été répartis au hasard pour recevoir soit un DN (n = 16), soit un DN placebo (n = 16). Les amplitudes de pré-activation du LP et du TA ont été évaluées par électromyographie de surface lors d’un test de réception dynamique. 

Le déplacement du centre de pression et la variabilité du balancement dans les directions antéro-postérieure et médio-latérale ont été mesurés à l’aide d’une plateforme de force pendant un test d’équilibre sur une jambe. 

Les mesures ont été obtenues avant une intervention unique de DN, immédiatement après, à 48 heures et 1 mois après. 

Le groupe DN a présenté une augmentation significative des valeurs de pré-activation des muscles ciblés, qui se sont maintenues 1 mois plus tard. Des réductions significatives des déplacements ML et AP et de la variabilité du balancement du centre de pression ont été constatées pour le groupe DN. Ces résultats ont montré des améliorations dans les stratégies de feedback/feed-forward suite à la DN, y compris un meilleur contrôle neuromusculaire et un contrôle postural statique, avec le potentiel de devenir un traitement préventif pratique et accessible chez les sujets sujet à l’instabilité de cheville.

Effects of Dry Needling on Neuromuscular Control of Ankle Stabilizer Muscles and Center of Pressure Displacement in Basketball Players with Chronic Ankle Instability: A Single-Blinded Randomized Controlled Trial

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre.

Sur la coxarthrose

Des patients souffrant d’une arthrose unilatérale de la hanche (N=45) ont été répartis au hasard dans un groupe DN, un groupe DN fictif ou un groupe témoin.

Les patients des groupes DN et DN factice ont reçu 3 séances de traitement. Trois points gâchettes myofasciaux actifs (MTrP) ont été traités dans chaque session avec le DN ou une procédure fictive. Le traitement a été appliqué aux points gâchettes myofasciaux actifs des muscles ilio-psoas, rectus femoris, TFL et MF.

Les tests ont révélé une réduction significative de la douleur de la hanche et des améliorations significatives de la fonction physique et de la force musculaire de la hanche dans le groupe DN par rapport aux groupes fictif et témoin. Le groupe DN a présenté des tailles d’effet importantes au sein du groupe et entre les groupes (d>0,8).

Effectiveness of Dry Needling Therapy on Pain, Hip Muscle Strength, and Physical Function in Patients With Hip Osteoarthritis: A Randomized Controlled Trial

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s