Des arguments en faveur d’une rééducation minimaliste des ligamentoplasties


mode homme rouge gens

-« Comment une fois par semaine ???? Vous ne pouvez pas me prendre plus d’une fois par semaine alors que je viens de me faire opérer ??? »

-« Oui, oui, c’est nouveau, c’est la kinésithérapie basée sur les preuves : Donnez moi votre smartphone pour que je vous explique l’écrase-coussin en vous filmant en train de le faire. Vous devrez répéter l’exercice 10000 fois par jour chez vous jusqu’à la semaine prochaine. S’il y a un problème d’ici-là, prenez rendez-vous en téléconsultation ».

Objectifs : 

Étudier si une rééducation intensive supervisée après une reconstruction du LCA entraîne une fonction auto-déclarée et une participation sportive supérieures par rapport à une rééducation moins supervisée.

Conception : 

Revue systématique et méta-analyse.

Méthodes : 

Inclusions d’études contrôlées randomisées comparant la rééducation supervisée à la rééducation avec un protocole similaire utilisant des sessions moins supervisées pour les athlètes après une reconstruction du LCA. 

Deux examinateurs ont indépendamment sélectionné les études et extrait les données. L’échelle PEDro a été utilisée pour évaluer la qualité méthodologique et GRADE pour évaluer la qualité globale des preuves. La fonction auto-déclarée et la participation sportive étaient les principaux résultats. Les données ont été regroupées en méta-analyses.

Résultats : 

4075 articles ont été recensés. Sept articles portant sur six études contrôlées randomisées  ont été inclus (n=353). 

Des preuves de niveau de certitude très faible à faible suggèrent que la rééducation intensive supervisée n’est pas supérieure à la rééducation moins supervisée après une reconstruction du LCA pour améliorer la fonction auto-déclarée, la participation sportive, la force des fléchisseurs et des extenseurs du genou, l’amplitude des mouvements, la laxité du genou dans le plan sagittal, la performance du saut sur une jambe ou la qualité de vie.

Conclusion : 

Sur la base de preuves incertaines, la rééducation intensive supervisée n’est pas supérieure à la rééducation moins supervisée pour les athlètes après une reconstruction du LCA. 

Bien que des études contrôlées randomisées de haute qualité soient nécessaires pour fournir des preuves plus sûres, les cliniciens devraient faire participer les athlètes à la prise de décision partagée pour s’assurer que les décisions de réadaptation des athlètes sont conformes aux preuves actuelles sur la réadaptation supervisée ainsi qu’à leurs préférences et valeurs.

Posologies dans chaque prise en charge 

Pas marquées dans le résumé, mais je veux bien compléter la kinote si vous disposez de l’article.


Références bibliographiques 

australieAndrew R Gamble, Evangelos Pappas, Mary O’Keeffe, Giovanni Ferreira, Christopher G Maher, Joshua R Zadro. Intensive supervised rehabilitation versus less supervised rehabilitation following anterior cruciate ligament reconstruction? A systematic review and meta-analysis. J Sci Med Sport. 2021 Mar 10;S1440-2440(21)00055-4. doi: 10.1016/j.jsams.2021.03.003. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s