Marche & course / Octobre 2021


L’essentiel des articles à consulter porte sur les conséquences de la course prolongée. On peut oublier les autres [1, 2]

Est-ce que c’est dangereux la course à pieds ?

Sur 586 coureurs récréatifs suivis par GPS sur 24 semaines, 133 ont subi une blessure liée à la course. Une augmentation de 10% de temps de course en plus chaque semaine, une augmentation de l’allure, des sorties augmentées de 5 km ne sont pas significativement associés à une augmentation du nombre de blessures [3]. 

C’est ce que semble indiquer aussi cette étude [4] : pas de liens retrouvés entre blessures et paramètres d’entraînement spécifiques ou modifications récentes des paramètres d’entraînement. Il convient donc de faire preuve de prudence lorsqu’on est coach et que l’on recommande des paramètres ou des progressions optimales : étant donné la nature multifactorielle des blessures, les études futures doivent également tenir compte de l’interaction entre les paramètres d’entraînement, les évaluations psychosociaux, hormonales, du mode de vie et de la récupération pour mieux comprendre l’apparition des blessures.

Même en faisant un ultra-marathon ?

Les modifications aiguës de l’appareil locomoteur chez les coureurs, évaluées par des biomarqueurs locomoteurs, sont réversibles et peuvent être asymptomatiques ou douloureuses. Les blessures dont souffrent les coureurs leur permettent en grande partie de terminer la compétition et sont généralement négligées. La régénération, notamment par des massages réguliers et l’utilisation de techniques de soutien, permet une convalescence plus rapide [5].

Ca doit quand même abimer le cartilage ?

Les modifications du cartilage des membres inférieurs après la course à pied sont transitoires. Les changements immédiats de la morphologie et de la composition du cartilage, qui reflètent probablement la dynamique naturelle des fluides, ne persistent pas et ne sont généralement pas significatifs lorsqu’ils sont regroupés statistiquement. Les résultats suggèrent que le cartilage se remet bien d’une seule séance de course et s’adapte à une exposition répétée. Étant donné que des preuves modérées indiquent que la course à pied n’entraîne pas de nouvelles lésions, les futurs essais devraient se concentrer sur des populations cliniques, telles que celles souffrant d’arthrose [6].

Et la mode des blessures ischio-jambières  ?

Leur rôle dans la biomécanique de la course à pied reste flou. L’objectif de cette étude systématique [7] était de déterminer s’il existe une association entre la biomécanique de la course et les lésions des ischio-jambiers. La plupart des études n’ont trouvé aucune différence ou des résultats contradictoires. En attendant des études plus sérieuses, il est impossible de tirer des conclusions définitives sur l’opportunité d’inclure des interventions biomécaniques spécifiques dans les programmes de prévention des blessures et/ou de rééducation des ischio-jambiers. Parlez-en à votre coach.

N.B. 

;D Ne faites pas ce que je fais : rien de ce qui est écrit plus haut vous permet de vous abstenir de lire les articles et non seulement les conclusions des résumés. D’autant que presque tous les articles sont en accès libre. 


Références bibliographiques 
  1. Basic locomotor muscle synergies used in land walking are finely tuned during underwater walking
  2. Assessing the usability of wearable devices to measure gait and physical activity in chronic conditions: a systematic review
  3. Interactions between running volume and running pace on injury occurrence in recreational runners: A secondary analysis
  4. The association between running injuries and training parameters: A systematic review
  5. The Consequences of Training and Competition to the Musculoskeletal System in Ultramarathon Runners: A Narrative Review
  6. The Influence of Running on Lower Limb Cartilage: A Systematic Review and Meta-analysis
  7. Is there an association between high-speed running biomechanics and hamstring strain injury? A systematic review

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s