Mise en charge progressive du tendon d’Achille


Petite étude avec huit personnes pour évaluer la mise en charge progressive du tendon d’Achille.

Pendant la marche, le tendon d’Achille subit une charge équivalente à d’environ trois fois le poids du corps (Keuler EM). La charge peut dépasser 12 fois le poids du corps pendant la course (Komi PV), ce qui souligne l’augmentation importante de la mécanique de charge du tendon.

Lors des pathologies du tendon d’Achille (rupture, tendinite…), la mise en charge progressive est un outil essentiel dans la rééducation.

L’étude recherche des exercices pour augmenter progressivement le taux et l’ampleur de la charge du tendon d’Achille.

Méthode

Les auteurs ont calculé un  » indice de charge  » basé sur la charge maximale, l’impulsion de charge et le taux de charge pour chaque exercice.

Les exercices ont été divisés en 4 niveaux pour les mouvements isolés de la cheville ainsi que pour les mouvements multi-articulaires.

Huit adultes en bonne santé (six hommes, deux femmes ; moyenne ± SD = 30 ± 4 ans ; indice de masse corporelle = 24,1 ± 3,2 kg-m-2).

Des marqueurs ont été placés sur des points de repère anatomiques du bassin : antérieur et postérieur du bassin : épines iliaques supérieures antérieures et postérieures ; des jambes : condyles médial et latéral du genou et malléoles de la cheville ; et pieds : calcanéum, première et cinquième têtes métatarsiennes, et le gros orteil qui ont été placés sur les chaussures également placé d’autres supplémentaires sur le bassin et les extrémités inférieures : deux marqueurs sur le sacrum, un marqueur sur la cuisse et deux marqueurs sur le tibia.

Les exercices sont :

  • assis élévation du talon sur une jambe avec 15 kg placés sur la cuisse
  • levées de talons sur une et deux jambes à vitesse confortable et rapide
  • sauts à cloche-pied sur une et deux jambes
  • sauts à cloche-pied sur une ou deux jambes et contre-mouvements.
  • des sauts, des fentes, des squats, des montées et des descentes à partir d’une boîte basse (12 cm) et d’une boîte haute (20 cm).

Après avoir effectué ces exercices, les participants ont marché et couru sur des plaques de force à la vitesse de leur choix sur 10 essais.

Les participants ont effectué 5 répétitions pour les sauts, les fentes, les squats et les montées et descentes de marches et 10 répétitions pour les montées de talons.

Le système de capture de mouvement à 12 caméras (Eagle Series ; Motion Analysis Corporation, Rohnert Park, CA) à 100 Hz et les forces de réaction du sol à l’aide de trois plaques de force (BP600900 ; AMTI, Watertown, MA) ont été utilisés.

Résultats

La charge du tendon d’Achille peut être augmentée progressivement en utilisant un ensemble de mouvements isolés de la cheville ou de mouvements multi-articulaires.

Les charges maximales du tendon d’Achille variaient plus de 12 fois, de 0,5 poids corporel pendant une élévation du talon en position assise à 7,3 poids corporels pendant un saut avant sur une jambe.

Les mouvements de pas asymétriques tels que les fentes, les step ups et les step downs offrent une flexibilité supplémentaire pour prescrire la charge du tendon d’une manière spécifique au côté.

Classement des exercices du moins sollicitant au plus

Le classement selon leur mode de calcul :

  • Levée de talon assise (2 jambes)
  • Levée de talon assise (1 jambe)
  • Squat
  • Montée boîte basse (jambe avant)
  • Montée boîte haute (jambe avant)
  • Levée de talon debout (2 jambes)
  • Levée de talon avec rebondi (2 jambes)
  • Fente (jambe avant)
  • Descente boîte basse (jambe avant)
  • Montée boîte basse (jambe arrière)
  • Descente boîte haute (jambe arrière)
  • Marche (position)
  • Descente boîte basse (jambe arrière)
  • Saut avant (2 jambes)
  • Descente boîte haute (jambe avant)
  • Montée boîte haute (jambe arrière)
  • Fente (jambe arrière)
  • Saut en contre mouvement (2 jambes)
  • Levée de talon avec rebondi (1 jambe)
  • Levée de talon debout (1 jambe)
  • Saut en chute libre (2 jambes)
  • Sauter (2 jambes)
  • Course (position debout)
  • Saut avant (2 jambes)
  • Saut en contre mouvement (1 jambe)
  • Saut avant (1 jambe)
  • Sauter (1 jambe)
  • Saut en chute libre (1 jambe)
  • Sauts latéraux (1 jambe)
  • Saut avant (1 jambe)

Conclusion

Même si le nombre de participants à l’étude est faible. Elle donne 30 possibilités pour remettre le tendon d’Achille en charge de manière progressive.

Celle ci ne donne pas l’incidence du nombre de répétitions pour passer aux différentes étapes de charge.

Références bibliographiques

Baxter JR, Corrigan P, Hullfish TJ, O’Rourke P, Silbernagel KG. Exercise Progression to Incrementally Load the Achilles Tendon. Med Sci Sports Exerc. 2021 Jan;53(1):124-130. doi: 10.1249/MSS.0000000000002459. PMID: 32658037.

Keuler EM, Loegering IF, Martin JA, Roth JD, Thelen DG. Shear wave predictions of Achilles tendon loading during human walking. Sci Rep. 2019;9(1):1–9.

Komi PV. Relevance of in vivo force measurements to human biomechanics. J Biomech. 1990;23(1 Suppl):23–34

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s