Palpation et mesure du jeu méniscal


Les ménisques sont accessibles à la palpation. Le ménisque médial se rétracte en flexion et rotation médiale, bombe en extension et rotation latérale. Ce jeu, mesurable à l’échographie, peut être augmenté en présence d’une gonarthrose, diminué en présence d’une lésion méniscale.

Abord palpatoire

Palpation de la trochlée fémorale 

1

Surface articulaire avec la patella, la trochlée fémorale présente deux joues, la joue latérale (recouverte par le vaste latéral) étant plus saillante et plus large. Elles sont séparées par une gorge antéro-postérieure qui se termine dans le fond de l’échancrure intercondylienne et qui est surmontée de la fossette sus-trochléenne. Elle peut se palper lorsque le sujet est assis en bord de table, de même que la gouttière inter-trochléenne.  Le condyle latéral est plus haut que le médial. On peut déterminer à la pression s’il existe ou non des lésions cartilagineuses fémorales par la douleur que l’on provoque sur l’os sous-chondral.

Palpation de l’interligne du genou 

2

Glisser son genou sous le genou du patient. L’interligne du genou peut se palper de part et d’autre du tendon patellaire, à mi-distance de la tubérosité tibiale antérieure et de la patella, lorsque le genou est à 30° de flexion. Il peut être confondu avec la présence de la gouttière de passage du tendon réfléchi du demi-membraneux cravatant la tubérosité médiale du tibia et qui forme une dépression parallèle à lui. Il est encore plus souvent confondu avec les rebords des condyles fémoraux qui s’évasent latéralement.

BoussoleFiabilité 

La fiabilité inter-examinateurs de cette palpation est faible [Cleland 2012]. 

Validité 

Comparaison avec  Se Sp RV+ RV- Références bibliographiques
arthroscopie  0,63 0,77 2,74 0,48 Hegedus 2007
arthroscopie 0,76 0,77 3,30 0,31 Cleland 2012 (Meserve 2008)
arthroscopie 0,83 0,83 4,88 0,20 Smith 2015
arthroscopie ou IRM 0,79 0,15 0,93 1,40 Décary 2017 (Solomon 2001)
arthroscopie ou IRM, radiographie, diagnostic clinique 0,76 0,29 1,07 0,83 Décary 2017 (Jackson 2003)

Palpation de la corne antérieure du ménisque médial

3

S’insérant sur le plateau tibial, elle s’avance lors d’une rotation latérale du tibia. Placer le pouce sur l’interligne tibial, le long du tendon patellaire. Une douleur à la pression sera majorée par la rotation latérale de jambe, sur un genou demi-fléchi [Hoppenfeld 1990]. 

Palpation du corps du ménisque médial 

4

Le corps du ménisque médial comble l’articulation lors de la rotation médiale du tibia et se rétracte lors de la rotation latérale [Hoppenfeld 1990]. Poser le genou du patient sur le genou du kinésithérapeute afin de le placer en demi-flexion. Placer les doigts dans le prolongement de l’interligne. La rotation médiale passive pied en appui sur la table fait saillir le ménisque. 

La douleur à la palpation de l’interligne articulaire est le signe reconnu d’une souffrance méniscale [Smith 2015]. 

Auto-palpation du corps du ménisque latéral 

5

La conformation en « O » du ménisque latéral empêche la palpation de sa corne antérieure. Le corps du ménisque médial est palpable lorsque, jambes pendantes, vous placez vos doigts sur les parties latérales des interlignes articulaires et que vous faites ballotter vos jambes dans le plan frontal. Lors du varus / valgus ainsi provoqué vous pouvez ressentir les corps des ménisques.

Mesures

Échographie dynamique du ménisque médial

Cette étude visait à évaluer la dynamique du ménisque médial pendant la flexion-extension du genou par échographie et à la comparer aux résultats de l’IRM afin de confirmer l’utilité de l’échographie pour évaluer l’arthrose précoce du genou. Au total, 100 patients ont été diagnostiqués avec une arthrose précoce du genou en utilisant les résultats cliniques et radiographiques. Une évaluation ultrasonographique dynamique et une IRM ont été réalisées chez tous les patients. 

Procédure 

L’excursion médiale du ménisque (ExM) est analysée sur un patient en décubitus entre 0° et 90° de flexion, à l’aide d’une sonde linéaire de 18-MHz. 

L’excursion est définie comme un déplacement médial par rapport au bord du plateau tibial et mesurée comme la distance (mm) entre le bord du plateau tibial et le bord périphérique du corps méniscal sur l’écran d’échographie. 

Valeurs 

Le ménisque médial bombe en extension et se rétracte en flexion.

Sur 100 patients gonarthrosiques, 75 présentaient une ExM > 2 mm lors de l’extension du genou. 

L’absence de diminution de l’ExM de 0° à 90° de flexion à l’échographie était un résultat caractéristique des patients présentant une perte de la fonction de cerceau méniscal.

Validité 

75 % des patients souffrant de gonarthrose médiale ont une ExM supérieure à 2 mm, mais cela se rencontre aussi chez certains patients n’ayant pas de signes radiographiques de gonarthrose ou de lésions méniscales à l’IRM.

Des déchirures de la racine postérieure ou radiale du ménisque médial peuvent aussi entraîner une perte de fonction de l’arceau méniscal, qui disperse les charges axiales pendant la mise en charge. L’échographie pourrait être aussi un outil de détection spécifique de cette déchirure, les cas de patients ne présentant pas de rétraction méniscale en flexion étant plus fréquemment contemporains de déchirures méniscales.

Dans une autre étude citée dans la discussion, une ExM supérieure à 3 mm en extension est considérée comme anormale, les adultes en bonne santé ayant une ExM de 0,9 ± 0,6 mm.

Il y a une corrélation élevée entre les mesures échographiques et l’IRM.


Références bibliographiques

Cleland J, Koppenhaver S. Examen clinique de l’appareil locomoteur. Tests, évaluations et niveaux de preuve. 2ème édition. Elsevier Masson. 2012.

Hoppenfeld S. Examen clinique des membres et du rachis. Masson. 1990

Kengo Shimozaki, Junsuke Nakase, Kazuki Asai. Usefulness of ultrasonography for dynamic evaluation of medial meniscus hoop function in early knee osteoarthritis. Sci Rep. 2021 Oct 11,11(1):20091. doi: 10.1038/s41598-021-99576-3.

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre

Smith BE et al. Special tests for assessing meniscal tears within the knee: a systematic review and meta-analysis. Evid Based Med. 2015 Jun;20(3):88-97

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s