Vous ne trouvez pas qu’il est plus gros, mon genou ?


 

Depuis le temps que les patients me posent cette question, j’en ai pris mon parti : même en l’absence d’un volume augmenté évident, je leur dit « un peu, peut-être… ». A un moment, faut arrêter de vouloir se battre contre des moulins à vent et les attaquer de front sur le sujet à la première séance. A peine leur faire remarquer qu’avec un flessum, il peut donner l’impression d’être plus gros par rapport à l’autre.

Mais après tout, si le client a toujours raison, le patient ? C’est le sujet de cette étude…

Introduction : 

Il existe des interactions complexes entre la douleur et les perceptions de la partie du corps douloureuse dans les troubles musculo-squelettiques, et la perturbation de diverses représentations du corps chez les personnes souffrant de douleurs chroniques.

Objectifs : 

Le but de cette étude était d’examiner la fréquence à laquelle les personnes souffrant d’arthrose du genou se plaignent de gonflement sans preuve objective de gonflement, et de décrire les caractéristiques cliniques de cette population.

Méthodes : 

Quarante-six personnes atteintes d’arthrose du genou (68,1 ± 8,8 ans) ont participé à cette étude transversale. Le gonflement subjectif et objectif a été évalué respectivement par un questionnaire de perception corporelle spécifique au genou et par une échographie. 

L’intensité de la douleur, le handicap, les croyances liées à la douleur, le seuil de discrimination de 2 points et la force musculaire du quadriceps ont également été évalués.

Résultats : 

Environ 1/3 des participants (n = 15) avaient une sensation subjective de gonflement du genou en l’absence de gonflement objectif (S uniquement). Quinze participants présentaient un gonflement subjectif et objectif du genou (groupe S + O) et 16 ne présentaient aucun gonflement subjectif ou objectif du genou (groupe sans S/O). 

Les participants du groupe S uniquement présentaient une douleur ou un handicap similaire à celui des participants du groupe S + O, mais une douleur ou un handicap plus sévère que celui des participants du groupe sans S/O. 

Les participants du groupe S uniquement présentaient également un seuil de distance de discrimination de 2 points plus élevé au niveau du genou médial (acuité tactile altérée) que ceux du groupe S + O et présentaient une catastrophisation de la douleur et une auto-efficacité liée à la douleur plus dysfonctionnelles que les deux autres groupes.

Conclusion : 

Les résultats suggèrent qu’environ 30% des personnes souffrant d’arthrose du genou perçoivent un gonflement du genou en l’absence de tout gonflement objectif et que cela s’accompagne d’une douleur sévère et d’une incapacité fonctionnelle. 

La prise en compte de l’altération de l’image corporelle du genou peut révéler des sous-groupes pertinents en termes de traitement chez les personnes souffrant d’arthrose du genou.

Commentaire désabusé :

Y’a bien une solution simple : mesurer précisément cette circonférence à l’aide du joujou en photo et faire réfléchir le patient sur la mesure…

Peut être que ça permet de repérer les Tamalous dès la première séance, va savoir. Du genre celui qui mordicus, ….même avec une mesure rigoureusement identique, …et qu’on sent bien par ailleurs qu’on aurait mieux fait d’aller à la pêche le jour où on lui a répondu au téléphone, parce que déjà ce jour-là, rien qu’au ton de sa voix, ….


Références bibliographiques 

So Tanaka, Tomohiko Nishigami, Koji Ohishi et al. « But it feels swollen! »: the frequency and clinical characteristics of people with knee osteoarthritis who report subjective knee swelling in the absence of objective swelling. Pain Rep. 2021 Nov 8;6(4):e971. doi: 10.1097/PR9.0000000000000971.

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s