Utilisation de la Wii dans le cadre d’un AVC


Un avantage à cette prise en charge par rapport à une prise en charge individuelle de même durée. Cependant, même si le patient est placé entre les barres parallèles, la prise en charge exige la présence d’un aide pour assurer sa sécurité durant l’heure de rééducation. Peu compatible avec un exercice libéral tant que nous ne pourrons pas nous faire aider par des aides-kinésithérapeutes. Quoi ? J’ai dit un gros mot ?

Population-cible 

Patients entre 40 et 60 ans, des deux sexes, victimes d’un premier épisode d’AVC, hémorragique ou ischémique.

Procédure 

Une intervention avec un entraînement en réalité virtuelle a été mise en place à l’aide de la console de jeu Nintendo Wii, et les jeux d’équilibre Nintendo Wii fit ont été utilisés. 

Ceux-ci demandent au patient de déplacer son poids tout en se tenant debout sur la planche d’équilibre. L’intervention globale comprend les activités suivantes : 

  1. Les jeux d’équilibre Wii, par exemple la table basculante et le ski, qui ciblent le déplacement du poids dans différentes directions, 
  2. L’aérobic Wii, par exemple marcher sur la planche d’équilibre et courir sur place, 
  3. L’entraînement musculaire Wii qui comprend des exercices Matt et la position debout dynamique qui cible les muscles faibles pour les renforcer, et 
  4. Le yoga Wii pour les exercices statiques. 

La planche d’équilibre est placée au milieu des barres parallèles pour toute assistance du membre supérieur requise par le patient en cas de déséquilibre pendant l’exercice.

La complexité et l’intensité de l’entraînement sont modifiées en fonction des performances du patient.

Indicateurs 

L’échelle d’équilibre de Berg et l’évaluation de Fugl-Meyer – échelle des membres inférieurs ont été utilisées pour la collecte des données avant l’intervention, immédiatement après l’intervention et 6 semaines après l’intervention.

Posologie 

4 séances de 60 minutes quatre fois par semaine pendant six semaines.

Validité 

Elle a été comparée à une prise en charge de même durée basée sur des étirements, du renforcement musculaire contre-résisistance manuelle et des exercices d’équilibre.

Les auteurs estiment que l’entraînement en réalité virtuelle est plus efficace pour rétablir l’équilibre et la fonction des membres inférieurs que la thérapie physique conventionnelle chez les patients victimes d’un AVC, des différences statistiquement significatives ayant été retrouvées entre les groupes de « réalité virtuelle » et de thérapie physique conventionnelle pour le score d’équilibre de Berg (p < 0,001), l’évaluation de Fugl-Meyer (FMA)-domaines des extrémités inférieures de la FMA-fonction motrice (p < 0,001), la FMA-douleur articulaire, et l’amplitude articulaire (p < 0,001). 


Références bibliographiques 

Naveed Anwar, Hossein Karimi, Ashfaq Ahmad, Nazia Mumtaz, Ghulam Saqulain, Syed Amir Gilani. A Novel Virtual Reality Training Strategy for Poststroke Patients: A Randomized Clinical Trial. J Healthc Eng. 2021 Nov 18,2021:6598726. doi: 10.1155/2021/6598726. 

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s