Retour du débat sur la rééducation des abaisseurs de l’épaule


 

Les patients scapulalgiques présentent une co-contraction réduite du grand rond pendant l’abduction. 

L’abaissement insuffisant de la tête humérale qui en résulte peut contribuer à l’irritation douloureuse des tissus sous-acromiaux et constitue une cible potentielle pour le traitement. 

La question posée par cette étude est : « est-ce que la douleur induit l’inhibition du grand rond ou est-ce que l’insuffisance du grand rond favorise les douleurs ? »

Pour y répondre, les auteurs ont cherché à savoir si le soulagement de la douleur sous-acromiale par des analgésiques locaux entraîne ou pas une augmentation de la co-contraction des adducteurs chez 34 patients souffrant de douleurs sous-acromiales.

Méthodes : 

Dans une étude interventionnelle à un seul bras avec 34 patients, les activités électromyographiques du grand dorsal, du grand pectoral, du grand rond et du deltoïde a été évaluée pendant des tâches de force isométrique dans 24 directions avant et après une injection sub-acromiale de lidocaïne. 

La co-contraction a été quantifiée en utilisant le rapport d’activation, compris entre – 1 (co-contraction) et 1 (activation isolée de l’agoniste)].

Résultats : 

Les analgésiques sub-acromiaux induisent une diminution de la co-contraction du grand dorsal, alors qu’aucun changement dans le degré de co-contraction du grand rond n’a été observé. 

Cette étude montre que la diminution de la co-contraction du grand rond chez les patients souffrant de douleurs sous-acromiales n’est probablement pas la conséquence de la douleur. , ce qui ouvre une fenêtre pour la thérapie physique avec l’entraînement de la co-contraction du grand teres pour réduire l’irritation sous-acromiale et la douleur.


Références bibliographiques 

Celeste L Overbeek, Arjen Kolk, Pieter Bas de Witte, Jochem Nagels, Rob G H H Nelissen, Jurriaan H de Groot. Pain does not explain reduced teres major co-contraction during abduction in patients with Subacromial Pain Syndrome. Clin Biomech (Bristol, Avon). 2021 Dec 13,91:105548. doi: 10.1016/j.clinbiomech.2021.105548. 

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre 

Photo de Karolina Grabowska sur Pexels.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s