Magnésium et crampes nocturnes


« Qu’est ce que vous pouvez me proposer pour mes crampes ? » souvent, vous répondez « Essayez le magnésium ». Cette étude vous donne sûrement raison.

Contexte

Les crampes nocturnes aux jambes (CNJ) sont une affection courante des membres inférieurs, signalée par environ 50 % des adultes et  7 % des enfants [Allen 2012, Grandner 2017].

Une contraction musculaire soudaine et une douleur intense résultent de contractions musculaires involontaires et brutales, affectant généralement le muscle du mollet ou le pied [Allen 2012].

Les suppléments de magnésium sont largement utilisés pour la prophylaxie et le traitement des crampes nocturnes aux jambes.

Mais, il existe peu de preuves à l’appui de leur efficacité.

Le principal obstacle provient du manque d’évaluations de l’absorption cellulaire. Cette étude utilise un supplément de magnésium – l’oxyde de magnésium monohydraté (MOMH), pour lequel des taux accrus d’absorption cellulaire ont été démontrés dans un cadre ex-vivo.

Méthodes

Une étude multicentrique randomisée, en double aveugle et contrôlée par placebo a été menée dans des hôpitaux et des cliniques externes en Ukraine, de février à août 2018.

Les sujets éligibles ont reçu une capsule avec MOMH 226 mg ou un placebo, une fois par jour, au moment du coucher, pendant une période de 60 jours.

Les paramètres évalués comprenaient la fréquence et la durée des épisodes de crampes, la qualité du sommeil, la douleur induite par les crampes et les sous-scores de qualité de vie.

Une visite était effectuée à 30 jours et une à 60 jours.

Le test exact de Fisher a été utilisé pour la comparaison des groupes par variables catégorielles.

Le test de Student ou le test de Mann-Whitney ont été utilisés pour la comparaison entre les groupes à différents points dans le temps.

L’ANCOVA suivie d’une analyse de contraste a été utilisée pour la comparaison des groupes à la fin de l’étude.

Résultats 

175 (81%) des 216 sujets initialement sélectionnés ont terminé l’étude.

Le nombre d’épisodes de crampes nocturnes aux jambes a significativement diminué à la fin de la période d’étude par rapport à la ligne de base dans les deux groupes (p < 0,001 pour les deux), une diminution plus importante dans le groupe MOMH par rapport au groupe placebo (- 3,4 vs – 2,6, respectivement).

Le traitement par MOMH a entraîné une plus grande réduction de la durée de la CNJ (p < 0,007) et une plus grande amélioration de la qualité du sommeil (p < 0,001) par rapport au placebo.

Conclusion

Un traitement de deux mois à base d’oxyde de magnésium monohydraté 226 mg s’est révélée efficace dans le traitement des crampes nocturnes, sûre et bien tolérée.

Même, si ce traitement ne permet pas de supprimer totalement les épisodes de crampes. Il semble légitime de continuer à donner ce conseil. Il semblerait améliorer la qualité de sommeil et la durée des crampes nocturnes aux jambes

Références bibliographiques

Barna O, Lohoida P, Holovchenko Y, Bazylevych A, Velychko V, Hovbakh I, Bula L, Shechter M. A randomized, double-blind, placebo-controlled, multicenter study assessing the efficacy of magnesium oxide monohydrate in the treatment of nocturnal leg cramps. Nutr J. 2021 Oct 31;20(1):90. doi: 10.1186/s12937-021-00747-9. PMID: 34719399; PMCID: PMC8559389.

Allen RE, Kirby KA. Nocturnal leg cramps. Am Fam Physician. 2012;86:350–355.

Grandner MA, Winkelman JW. Nocturnal leg cramps: prevalence and associations with demographics, sleep disturbance symptoms, medical conditions, and cardiometabolic risk factors. PLoS One. 2017;12(6):e0178465.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s