Gainage abdominal selon la méthode Pilates ®



L’exercice est dénommé knee stretch exercise, même s’il semble au niveau lombaire correspondre essentiellement à un travail actif de la chaine antérieure du tronc et des hanches. Il est décliné en trois positions rachidiennes, soit la position neutre, l’enroulement, l’extension.

Matériel 

Un reformer Pilates (V2 Max™ Reformer, Toronto, ON, Canada)

Procédure

Le patient est agenouillé sur un chariot mobile, les pieds placés contre des appuis. La tension des ressorts utilisés était réglée entre 2,4 et 3,3 kg. Les deux mains tiennent la barre horizontale. Il a pour instruction de soulever le bassin en étendant les jambes. Il pousse des pieds les appuis contre la résistance des ressorts du chariot mobile.

Trois façons différentes sont réalisées :

  • Exercice en maintenant un dos plat et un bassin neutre (FNP). Le patient regarde à 45° vers le bas et maintenir la position du tronc et des hanches. 
  • Exercice en enroulement du tronc et des hanches (RPP). Le patient bascule son bassin vers l’arrière et fléchit sa colonne vertébrale pour créer une posture de dos rond avant d’effectuer les tâches. Il regarde ses genoux. 
  • Exercice en extension du tronc et antéversion du bassin maintenus lors du mouvement de poussée et son retour (EAP).  

À la fin de l’étirement, le patient maintien la position pendant une seconde avant que le chariot soit ramené en position initiale.

Indicateurs 

  • Électromyographie des muscles oblique interne (IO), droit de l’abdomen (RA), multifidus (MU) et iliocostalis lumborum (IL).
  • Données cinématiques d’un système d’analyse du mouvement en 3D.

Validité

L’activité électro-myographique est différente entre les sujets expérimentés et les débutants. Les habitués utilisent plus l’IO que le RA, notamment lorsqu’ils enroulent. Le mouvement est plus stable. Ils stimulent plus leurs multifides, ce qui demande une éducation, vu qu’il s’agit quand même au départ d’un travail des muscles antérieurs. 

Commentaires 

Ça ressemble à une étude dont le sujet a été modifié après analyse des données ? Il ne s’agissait pas au départ de voir s’il existait une « bonne » position parmi les trois effectuées pour réaliser cet exercice ? Pour quelle raison d’ailleurs se limiter à une course moyenne, externe ou interne des abdominaux ? 

Quelle différence entre ce bien cher matériel et la pauvre roue abdominale de chez Décathlon à 18,6 € ?


Références bibliographiques 

Kyeongjin Lee. The Relationship of Trunk Muscle Activation and Core Stability: A Biomechanical Analysis of Pilates-Based Stabilization Exercise. Int J Environ Res Public Health. 2021 Dec 4;18(23):12804. doi: 10.3390/ijerph182312804.

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s