Vers une analyse normalisée de la marche dans le monde réel pour différentes pathologies


La quantification de la marche fait partie des indicateurs fondamentaux de nombreuses maladies. Ceux existant à l’heure actuelle sont basés sur la performance fonctionnelle, les évaluations physiques et l’auto-évaluation des patients. Ils sont souvent peu sensibles, ce qui limite leur utilité en clinique.

Les dispositifs portables comprenant des unités de mesure inertielle (IMU) peuvent surmonter ces limites et quantifier la mobilité numérique (DMO) à la fois pendant des évaluations structurées supervisées et dans des conditions réelles.

Leur validité dans le monde réel reste toutefois limitée selon les pathologies.

Méthodes et analyse : 

Ce protocole a été conçu pour établir la validité technique et l’acceptabilité par les patients de l’approche utilisée pour quantifier la mobilité numérique dans le monde réel par Mobilise-D, un consortium financé par l’Union européenne.

Après avoir défini les capacités métrologiques des IMU, les procédures expérimentales pour la validation des algorithmes utilisés pour calculer les DMO sont présentées. 

Elles comprennent une évaluation en laboratoire et dans le monde réel chez 120 participants appartenant à cinq groupes : adultes âgés en bonne santé, maladie pulmonaire obstructive chronique, maladie de Parkinson, sclérose en plaques, fracture du col fémoral et insuffisance cardiaque. 

Les DMO extraits du dispositif de surveillance seront comparés à ceux de différents systèmes de référence, choisis en fonction des contextes d’observation. Des questionnaires et des entretiens permettront d’évaluer le point de vue des utilisateurs sur la technologie déployée et la pertinence de l’évaluation de la mobilité.

Les données et les algorithmes seront mis à la disposition du public.


Références bibliographiques

Claudia Mazzà, Lisa Alcock, Kamiar Aminian et al. Technical validation of real-world monitoring of gait: a multicentric observational study. BMJ Open. 2021 Dec 2;11(12):e050785. doi: 10.1136/bmjopen-2021-050785.

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre 

NB : J’ai mis le drapeau européen, mais Israël, la Suisse, la Norvège participent aussi. Pas la France (mais nous avons l’oeil du maquignon).

Photo de Yogendra Singh sur Pexels.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s