L’apprentissage moteur : bases factuelles 


 

Modifier un geste, un comportement, automatiser une nouvelle façon de faire, cela fait partie des objectifs revendiqués depuis toujours par les kinésithérapeutes. 

Depuis 30 ans, on sait qu’il existe globalement quatre mécanismes permettant à l’apprentissage moteur de se produire :

  1. Sa répétition
  2. Les ordres ou instructions qui l’accompagnent
  3. Sa sanction (réussite / échec)
  4. Son adaptation aux sensations perçues. 

Chaque mécanisme est régi par des régions cérébrales distinctes. Donc, en fonction du patient…

La répétition du geste


 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s