Traiter la gonarthrose au laser


red light beams

Encore une revue systématique qui juge que sur la gonarthrose, le laser seul ou couplé à la rééducation, de basse intensité ou non, a un intérêt sur la douleur voire la fonction du genou. Pour une génération de kinésithérapeutes bercés par StarWars dans leur enfance c’est concevable, mais je reste toujours étonné que l’on puisse accorder de l’intérêt à cet outil ?

Dans les années 90, c’était l’exemple même du traitement placebo. Les salons de matériel vendaient à gogo (pour des gogos ?) ces joujoux. Et aujourd’hui, même les revues Cochrane se prononcent en faveur du retour en grâce de cette thérapie. 

Une alternative high-tech au dry needling ? 

Procédures

Elles sont présentées en tableau dans l’article. Vous pourrez vous en inspirer si vous investissez. 

Validité 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s