Quantifier la peur de tomber avec des montagnes russes en réalité virtuelle


La peur de tomber (FOF pour Fear Of Falling) est un état psychologique qui peut entraîner une morbidité et une mortalité accrues chez les personnes âgées. Cependant, la nature subjective et multidimensionnelle de la peur de tomber entraîne des limites dans les outils de mesure existants, ce qui peut influencer la généralisation des résultats de diverses études. 

Une mesure objective du FOF pourrait remédier à ces limites. La présente étude visait à identifier la faisabilité de l’utilisation des paramètres du centre de pression (COP) pour quantifier le FOF.

Les questions posées

  1. Est-ce que des vidéos de montagnes russes à 360º sont efficaces pour induire une FOF ? 
  2. Quel(s) paramètre(s) du COP est/sont utilisable(s) pour quantifier la FOF ?

Méthodes : 

Dix-neuf jeunes adultes en bonne santé (24 ± 2,47 ans) ont été recrutés dans la présente étude. Les sujets devaient regarder trois vidéos à 360º : une vidéo de contrôle et deux vidéos de montagnes russes, à travers des lunettes de réalité virtuelle, en position debout et assise. 

Six essais (3 en position debout et 3 en position assise) ont été réalisés. 

Les sujets devaient évaluer leur FOF sur une échelle visuelle analogique après avoir regardé chaque vidéo. 

La fréquence moyenne de la puissance du COP, la moyenne quadratique du COP et l’amplitude du COP ont été mesurées. 

Le test de Friedman a été utilisé pour évaluer les différences entre les paramètres de COP dans différentes conditions vidéo, et l’analyse de corrélation de Spearman a été utilisée pour évaluer la relation entre la FOF et les paramètres de COP.

Résultats : 

Des changements similaires du COP ont été observés dans les conditions assises et debout. 

Avec une augmentation de la FOF, les participants ont montré une diminution de la fréquence de puissance moyenne du COP et une augmentation de la moyenne quadratique du COP dans la direction médio-latérale en position assise et debout.

Importance : 

L’étude semble démontrer que les vidéos de montagnes russes à 360º sont des outils efficaces pour induire une FOF et un changement des paramètres du COP. 

La relation entre la FOF et les paramètres du COP suggère que la mesure du balancement du corps peut être un moyen objectif de quantifier la FOF. 

Remarques 

C’est bien que les mesures soient équivalentes en position assise ou debout…parce que, dans le cas contraire, lorsque la même étude sera faite chez les seniors, il faudra noter les fractures du col fémoral dans les évènements indésirables…

Nota bene 

KINotes réalisée uniquement à partir du résumé… J’aimerais bien la compléter pour en faire une note technique si l’un d’entre vous peut avoir accès à l’article ?


Références bibliographiques

Chenfan Gui, Dawn M Venema, Jung Hung Chien, Teresa M Cochran, Ka-Chun Siu.Quantifying fear of falling by utilizing objective body sway measures: A 360° virtual video study. Gait Posture. 2022 Feb 11;93:160-165. doi: 10.1016/j.gaitpost.2022.02.006. 

Photo de Mylo Kaye sur Pexels.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s