Tester les pectoraux du sportif à l’aide de l’Active5TM  et du K-Force® : le Athletic Shoulder test


Une comparaison de nouveaux matériaux mis à la disposition des kinésithérapeutes.

Objectif 

Ce test a pour but de quantifier la force des pectoraux, en postulant que l’importance de leur force isométrique est fonction de leurs qualités dynamiques, lors du lancé ou de l’armé. 

Matériels

Deux capteurs de force ont été utilisés :

  • Active5™ (Activbody, Inc., Shenzhen, Chine) 
  • Plaques K-Force (Kinvent, Montpellier, France). 

Les deux dispositifs étaient connectés en Bluetooth aux applications dédiées installées sur une tablette. 

Publicités 

Procédure 

Le sujet est en procubitus sur un tapis de sol, la tête droite, front posé sur une serviette roulée.

Des bandes au sol matérialisent la position du membre à 90° et 180°.

Un échauffement standardisé consistant en deux efforts sous-maximaux dans chaque position de test a précédé la série de tests avec un dispositif donné. Au cours de la série de tests, le participant effectuait une contraction isométrique maximale de 3 s contre un appareil de mesure donné à trois angles d’abduction de l’épaule, précisément à 180°, 135° et 90°, aussi appelés respectivement test I, test Y et test T. 

Trois répétitions maximales ont été effectuées dans chaque position avec un intervalle de 20 secondes, mais seule la valeur maximale a été retenue pour l’analyse ultérieure. La main du membre examiné était placée sur une plate-forme de force à axe vertical ou sur le dispositif d’entraînement isométrique portable, et elle servait de point de contact principal avec un dispositif donné. Dans chaque position, l’avant-bras était en pronation et le coude en extension complète. L’ordre standardisé donné au sujet était « vas-y, appuie aussi fort que tu es bête ».

Fiabilité 

Une corrélation intra-classe entre 0,77 & 0,99 indique une reproductibilité bonne à excellente entre les deux matériels.

Validité 

Cinquante et un participants en bonne santé ont effectué le test ASH en utilisant l’Active5™ et une plaque K-Force lors de trois sessions de mesures séparées. 

La force maximale a été mesurée bilatéralement en position couchée à trois angles d’abduction de l’épaule, précisément à 180°, 135° et 90°. Le premier évaluateur a effectué les première et troisième sessions, espacées d’une semaine. Un deuxième évaluateur a effectué la deuxième session. 

Le calcul du coefficient de corrélation linéaire de Pearson (r) a été utilisé pour déterminer la relation entre les résultats du test ASH avec les deux appareils. Une corrélation élevée à très élevée entre les deux dispositifs à 180° et 90° a été notée (r = 0,75-0,95). 

Ces données soutiennent l’utilisation de l’Active5™ pour mesurer la force isométrique des épaules chez l’athlète.


Références bibliographiques

Aleksandra Królikowska, Anna Mika, Bartosz Plaskota, Maciej Daszkiewicz, Monika Kentel, Anna Kołcz, Maciej Kentel, Robert Prill, Dorota Diakowska, Paweł Reichert, Artur Stolarczyk, Łukasz Oleksy. Reliability and Validity of the Athletic Shoulder (ASH) Test Performed Using Portable Isometric-Based Strength Training Device . Biology (Basel). 2022 Apr 11;11(4):577. doi: 10.3390/biology11040577. 

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre 

Photo de Pixabay sur Pexels.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s