MSI versus MDT


Le but de cette étude a été de comparer la méthode de Shirley Sahrman (MSI) avec celle de Robin McKenzie (MDT) dans la prise en charge de lombalgies chroniques présentant une préférence directionnelle.

Les deux font du bien, mais vous préférez Goya ou Picasso ?

Assez étonnamment, les auteurs ont considéré comme premier but d’analyser s’il existait une différence dans le recrutement musculaire des abdominaux (augmentation de section) entre les deux méthodes et comme buts secondaires si une différence se retrouvait sur la douleur, les déficits, l’effet globalement perçu par le patient de son amélioration (GRoC).

Sans titre 2
« 3 Mai 1808 » (Fusillades à la montagne du prince Pio) par Francisco Goya Madrid, 1814 – Huile sur toile, 266×345 cm – Madrid, Musée du Prado

70 patients présentant une préférence directionnelle ont bénéficié de 12 séances sur 8 semaines avec l’une ou l’autre des deux méthodes. Ils ont été évalués à la fin de la prise en charge par des évaluateurs en aveugle de leur allocation. 

Résultats : 

Abonnez-vous pour y accéder

Découvrez la suite de ce contenu dès aujourd’hui en vous abonnant.