L’ostéome du brachial antérieur, conséquence de massages intempestifs ?


Sans titre

Encore aujourd’hui, il est avancé , , , et puis là, et là, et même dans le Larousse que, lors d’une luxation du coude, le massage ou la rééducation intense du coude sont responsables de la création d’un ostéome du brachial antérieur.Vous n’avez pas eu ça dans vos cours ?

Qu’est-ce qu’un ostéome du brachial antérieur ?

Ce serait une calcification de sa bourse sous-tendineuse

D’où ça vient cette histoire ?

En furetant sur le net, j’apprend qu’une thèse a été consacrée au sujet.
Assez bizarrement, elle fait plus état d’avantages à pratiquer le massage dans les ostéomes qu’à l’interdire.

Loin de moi l’idée d’une quelconque preuve en faveur du massage, mais quel pékin a décidé, peut être à la vue du même grimoire, qu’il ne fallait à l’inverse pas masser les coudes ?

Et qui a répété ce que lui à dit l’homme qui à vu l’homme qui a vu masser l’ostéome ?

L’enquête se poursuit. Vous êtes invités à participer à l’historique du mythe.


Maigre référence bibliographique :

Jules Anzé. Contribution à l’étude des ostéomes du brachial antérieur. Thèse. Faculté de médecine de Paris, 1899

Accès à l’article

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s