Myoton Pro : une mesure clinique de la raideur musculaire

Cette étude s’est proposé de mesurer cliniquement la tonicité du triceps à l’aide du MyotonPRO, avant et après mobilisation passive du pied.

Matériel 

Le MyotonPRO est un appareil portable relativement récent qui fournit un moyen simple et non invasif de caractériser la raideur du muscle squelettique. Il agit en appliquant une impulsion mécanique sur la peau, qui est ensuite transmise aux tissus mous et aux muscles sous-jacents (0.58 N pendant 15 ms). 

L’impulsion mécanique extérieure provoque la réponse du muscle par une oscillation naturelle atténuée qui est enregistrée par un accéléromètre sous la forme d’un signal d’accélération. 

L’oscillation des muscles est enregistrée par la sonde pour calculer la rigidité mécanique (en N / m) du muscle. 

Un système de compensation de gravité intégré permet de prendre des mesures à n’importe quel angle par rapport à la pesanteur et il n’est pas affecté par les changements d’altitude. 

Procédure 

Le gastrocnémien médial est évalué à la fois en procubitus et en charge en appui sur la pointe du pied. 

La raideur du muscle au repos est évaluée en procubitus, les pieds pendant en dehors de table, les genoux en extension. 

Les mesures sont effectuées quatre doigts sous le pli poplité dans le ventre du gastrocnémien médial. Une marque est placée pour les mesures ultérieures. 

La tonicité du muscle est ensuite mesurée en contraction lors d’un appui unipodal sur la point du pied, sur une plateforme face à un mur. Le sujet assure son équilibre en touchant le mur. Un fil nylon horizontal (0.5 mm de diamètre) tendu entre deux montants verticaux doit être touché par le dos du pied et maintenu en contact pendant 2 à 3 secondes, le temps que la mesure soit prise à l’aide du Myoton Pro. 

Toutes les mesures sont prises à trois reprises et moyennées. 

Fiabilité 

Elle est très bonne en intra-opérateur.

Validité 

Les auteurs, s’appuyant sur des études antérieures [Nair 2016], considèrent que le MyotonPRO s’est révélé être un outil à la fois valide et fiable pour mesurer la raideur musculaire.

Impact de la thérapie manuelle 

Les patients randomisés dans le groupe thérapie manuelle ont reçu environ 5 min de thérapie manuelle standardisée comprenant une manipulation en décoaptation de la subtalaire, des mobilisations de l’articulation talo-crurale en direction antérieure et postérieure (grades III et / ou IV), une mobilisation de l’articulation subtalaire en direction latérale (grades III et / ou IV). 

Les personnes randomisées dans le groupe témoin se sont reposés pendant 5 minutes entre l’évaluation initiale et l’évaluation finale.

Commentaires

L’article est en accès libre (en 2017 ?) et pourrait être le moyen de vous convaincre de vous doter de cet outil… Shaun Koppenhaver fait partie des auteurs ce qui peut être un gage de rigueur. Les auteurs ne déclarent aucun conflit d’intérêt. 

Je suis impressionné par la liste de publications sur le sujet sur le site commercial vantant les mérites du joujou…

Je suppose que les tueurs de points-gâchettes ont déjà fait leur miel de cet outil ?

Un doute m’habite sur la capacité du praticien à tenir l’outil sans jamais interférer dans la mesure par ses propres mouvements, respiration, appuis ?

Quant à faire un scoop sur «la thérapie manuelle réduit la tonicité du triceps», ce que semble avancer l’étude, on va se calmer. Peut être ou peut être pas, d’autant que quitte à démontrer un interêt de la thérapie manuelle, pourquoi pas essayer les contracté-relâchés plutôt que la mobilisation passive de l’arrière-pied ?  

Références bibliographiques 

X09582592Albin SR, Koppenhaver SL, Bailey B, Blommel H, Fenter B, Lowrimore C, Smith AC, McPoil TG. The effect of manual therapy on gastrocnemius muscle stiffness in healthy individuals. Foot (Edinb). 2019 Jan 11;38:70-75. doi: 10.1016/j.foot.2019.01.006. Article en pré-publication.

(Article en accès libre en 2017)

Nair K, Masi AT, Andonian BJ, Barry AJ, Coates BA, Dougherty J, et al. Stiffness of
resting lumbar myofascia in healthy young subjects quantified using a handheld myotonometer and concurrently with surface electromyography monitoring. J Bodyw Mov Ther 2016;20(April):388–96.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s