Poignet & Main (8) Goniométrie de la main & des doigts 

Mesure graphique de l’ouverture de la main

1

Scanner l’appui de la face palmaire de la main permet de garder une trace des appuis et de l’ouverture, avec la date de réalisation.

Goniométrie des doigts 

L’importance des tensions induites par les muscles poly-articulaires implique, pour objectiver les amplitudes articulaires, de laisser les articulations adjacentes les plus libres possibles.

Valeurs 

boussoleUn électrogoniomètre mesurant les gestes fonctionnels de la méta-carpo-phalangienne de l’adulte en bonne santé lors de la réalisation de 19 activités de la vie quotidienne a montré une amplitude moyenne des méta-carpo-phalangiennes de l’index, du médius, de l’annulaire et de l’auriculaire de -10 à 60°, -10 à 75°, -10 à 80°, -10 à 85° respectivement [1]. Elle augmente au fur et à mesure du bord radial au bord ulnaire. Il n’y a donc pas de différences significatives pour l’extension, mais il y en a bien une pour la flexion (ce que l’on retrouve en mobilisation passive maximale).

Mesure de l’extension métacarpo-phalangienne

2

Elle doit se faire en flexion du poignet en laissant les IPP et IPD libres, à l’aide d’un goniomètre de type Balthazar, appliqué à la face palmaire.

Mesure de la flexion métacarpo-phalangienne 

3

Elle doit se faire en extension de poignet, à l’aide d’un goniomètre de type Balthazar, appliqué à la face dorsale.

Mesure de l’extension des IPP et IPD 

4

Elle doit se faire en flexion de la métacarpo-phalangienne et du poignet, à l’aide d’un goniomètre de type Balthazar, appliqué à la face palmaire.

Mesure de la flexion des IPP et IPD 

5

Elle doit se faire en extension de la métacarpo-phalangienne et du poignet, à l’aide d’un goniomètre de type Balthazar, appliqué à la face dorsale.

Mesure centimétrique de l’ouverture du pouce 

6

A l’aide d’une règle, mesurer la distance entre les pulpes de l’index et du pouce lors de l’ouverture maximale de la 1° commissure, main plaquée sur la table. Comparer avec le côté controlatéral.

Mesures goniométriques de l’ouverture de la première commissure 

En antéposition de la colonne du pouce 

7

Patient assis, placer la main à plat sur la table avec la colonne du pouce en débord de table. Aligner un goniomètre translucide de type Cochin sur la face latérale du 2° métacarpien (M2) et l’axe du premier métacarpien (M1).

Dans le plan de la main 

8

Placer la main à plat sur la table et aligner un goniomètre de type Cochin sur l’axe de M2 et de M1.

Cotation de l’opposition active (Kapandji) 

Voir le chapitre consacré au pouce.


Références bibliographiques

[1] Hayashi H, Shimizu H. Essential motion of metacarpophalangeal joints during activities of daily living. Journal of Hand Therapy. Volume 26, Issue 1, January–March 2013, Pages 69–74

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s