11- Tester la colonne du pouce & l’opposition 


Les thénariens voient leur innervation partagée entre les faisceaux profond et superficiel du court fléchisseur ; la partie superficielle (court abducteur, opposant, court fléchisseur superficiel) est innervée par le médian, la partie profonde (court fléchisseur profond et adducteur) par le nerf ulnaire. L’opposition est sous la dépendance du nerf médian. 

Les capacités actives et passives de la colonne du pouce sont peu dissociables, aussi les signes actifs sont déclinés dans ce chapitre.

Observations & signes cliniques

Une douleur lors de la prise en opposition 

Les souffrances trapézo-métacarpiennes surviennent ou sont majorées lors des prises pouce-index. 

La trapèzo-métacarpienne est une articulation instable par nature, dont la subluxation peut être provoquée par la traction disto-proximale répétée de tous les muscles du pouce, lorsque le mouvement professionnel consiste, à longueur de journée voire de vie professionnelle, en l’utilisation de la pince pouce-index.  La rétraction de l’adducteur peut être une tentative naturelle de stabilisation de la colonne du pouce qui limite les tractions des muscles extrinsèques, mais ferme la première commissure.

Signe de Froment 

Procédure 

Demander à un patient de saisir entre pouce et index une feuille de papier que l’on maintient. 

Lors d’une atteinte du nerf ulnaire, l’adducteur du 1 ne peut réaliser la pince ; seul le fléchisseur propre du 1 peut le faire (médian). Le patient fléchi alors l’inter-phalangienne.

Signe de Bourrel 

3

Pouce et annulaire doivent s’opposer selon un angle inférieur à 20° (angle entre les grands axes des ongles du pouce et du 4°). Une atteinte, même minime, des thénariens externes serait décelable en l’absence d’alignement franc [6].

Test de la prise pouce – index 

Objectif

Il est destiné à mettre en évidence une atteinte du nerf interrosseux antérieur.

 

Pour prendre une épingle entre pouce et index, le sujet doit effectuer une pince termino-terminale. S’il ne peut effectuer qu’une pince pulpo-pulpaire, cela peut traduire une atteinte du nerf interrosseux antérieur, branche du nerf médian passant entre les deux chefs du rond pronateur.  Cela peut entraîner une atteinte du long fléchisseur du pouce, de la moitié latérale du FPD, du carré pronateur.

Cotation de l’opposition active (Kapandji)

Ce test attribué à Kapandji permet de chiffrer l’opposition active de 1 à 10. Il est demandé au patient de contacter avec le pouce la partie la plus proximale de la face antérieure du bord ulnaire de la main. 

Cotation de l’opposition
Cotation  Contact du pouce avec
1 Le bord latéral de la première phalange de l’index
2 Le bord latéral de la deuxième phalange de l’index
3 à 6 Les pulpes des 2°, 3°, 4°, 5° doigts, respectivement
7 La face palmaire de la 2° phalange du 5° doigt
8 La face palmaire de la 1° phalange du 5° doigt
9 La paume de la main en regard des têtes des métacarpiens
10 L’espace entre les deux plis de flexion de la paume de la main

Références bibliographiques

[6] Oberlin C. Teboul F. Données anatomiques utiles et examen fonctionnel de la main. Revue du Rhumatisme 68 p 294-303. 2001

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s