Le test de l’agenouillement

low angle photo of woman posing on street
Photo de Wilson Vitorino sur Pexels.com

Population-cible 

Patients souffrant de gonarthrose, ayant bénéficié d’une ligamentoplastie, d’une PTG.

Procédure 

Le patient est invité à s’agenouiller sur un petit banc, dont la surface amovible est de dureté faible, moyenne ou forte. Il se place à 90° puis 110° de flexion, sur un coussin à dureté progressivement croissante. Il lui est demandé au bout de 10 secondes s’il s’estime en position confortable ou non, en indiquant l’inconfort sur une échelle de 0 à 10. 

Sans titre

Fiabilité 

Elle est très bonne, avec un coefficient de corrélation intra-classes à 90 ° et 110 ° de 0,84 et 0,92, respectivement.

Validité 

Le coefficient de corrélation de Pearson a été utilisé pour tester la force de l’association entre le test d’agenouillement et l’indice WOMAC. Le test d’agenouillement a démontré une bonne validité discriminante avec des différences à 110 ° entre les «genoux» asymptomatiques et les genoux atteints d’arthrose ou traités par ligamentoplastie. Des différences similaires ont été observées à 90 °.

Il est modérément corrélé avec le WOMAC. 


Références bibliographiques 

4Calvert ND, Smith A, Kuster L, Calvert M, Ebert J, Ackland T, Kuster MS. The kneeling test is a valid method of assessing kneeling tolerance. Knee Surg Sports Traumatol Arthrosc. 2019 Apr 9. doi: 10.1007/s00167-019-05505-3. Article en pré-publication.

Articles en rapport avec le sujet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s