Tests méniscaux


Ces tests sont les vestiges d’un temps passé, lorsqu’un ménisque pouvait souffrir à lui tout seul 🙂
Mise en évidence d’un processus nociceptif à point de départ méniscal réel ou supposé pouvant se traduire par des signes douloureux ?

Observations & signes cliniques

En France, la chirurgie en présence d’une rupture méniscale est souvent la règle. 

BoussoleIl semble cependant que les bénéfices de cette chirurgie par rapport à un traitement médical et kinésithérapique isolé ne soient peu ou pas évidents sur le long-terme [19, 34].

Il faut donc s’attendre à une augmentation de la prise en charge de ces patients au cours des prochaines années. 

Hormis l’atteinte méniscale traumatique, clairement rapportée à la cause, il existe fréquemment des plaintes traduisant des souffrances péri-méniscales ou une dégénérescence méniscale. 

BoussoleL’examen clinique débute les investigations et pourrait être plus spécifique mais moins sensible que l’IRM [24]. Il ne saurait se résumer à un seul test [13]. 

 

Cri du ménisque 

Patient en décubitus, genou fléchi sur le genou du praticien. Palper la partie antérieure de l’interligne. Faire une extension passive. Le «cri du ménisque» est une douleur survenant lors du mouvement d’extension. 

Signe de Cabot

1

Pour le ménisque latéral, il s’agit de la recherche d’une douleur et d’une saillie méniscale sous le pouce à l’extension du genou, pied en rotation médiale.

Epreuve de Mac Murray

2

Procédure 

Le patient est couché sur le dos. Empaumer le pied d’une main, placer le genou en flexion complète et rotation latérale. L’autre main place le genou en valgus et palpe l’interligne. Effectuer un mouvement d’extension en maintenant valgus et rotation latérale. 

L’épreuve est positive lorsqu’il existe un « clic » à la palpation du mouvement. Elle signe selon l’auteur [26] une lésion méniscale, sur la partie postérieure voire moyenne du ménisque. La même épreuve peut se faire pour le ménisque latéral, il faut alors imprimer une rotation médiale.

BoussoleFiabilité 

La fiabilité inter-examinateurs est faible [6]. 

Validité 

Comparaison avec  Se Sp RV+ RV- Références bibliographiques
arthroscopie  0,70 0,71 2,41 0,42 Hegedus 2007
arthroscopie ou arthrotomie 0,55 0,77 2,39 0,58 Cleland 2012 (Meserve 2008)
arthroscopie ou IRM 0,61 0,84 3,81 0,46 Smith 2015
arthroscopie ou IRM 0,53 0,59 1,29 0,80 Décary 2017 (Solomon 2001)
arthroscopie ou IRM 0,1 0,57 0,23 1,58 Décary 2017 (Scholten 2001)
arthroscopie ou IRM 0,52 0,97 17,33 0,49 Décary 2017 (Jackson 2003)

Manœuvre d’Appley

3

Elle est appelée aussi Grinding-Test [2].

Procédure 

Le patient est en procubitus, genou fléchi à 90°. Le kinésithérapeute exerce une poussée dans le sens de la diaphyse tibiale et imprime un mouvement de rotation médiale ou latérale du tibia sur le fémur (Fig 10-1.29). Une douleur à la compression signe un problème méniscal.  

BoussoleFiabilité 

La fiabilité inter-examinateurs est faible [6]. Voir en annexe les conclusions d’études [6, 14] portant sur la validité du test. 

Validité 

Comparaison avec  Se Sp RV+ RV- Références bibliographiques
Arthroscopie  0,60 0,70 2,00 0,57 Hegedus 2007
Arthroscopie ou arthrotomie 0,22 0,88 1,83 0,89 Cleland 2012 (Meserve 2008)

Test de Thessaly

Objectifs 

Il vise à reproduire des contraintes dynamiques en charge sur le genou. Il est réalisé à 5° et 20° de flexion. 

Procédure 

L’examinateur stabilise le patient debout en lui tenant la main. Ce dernier tourne le corps vers la droite et la gauche, à trois reprises. 

Valeurs 

Un patient avec des souffrances méniscales suspectées peut retrouver ses douleurs lors de la manoeuvre dans un test positif.  

Le Thessaly test à 20° de flexion pourrait ainsi être utilisé comme une première approche diagnostique d’une souffrance méniscale. 

BoussoleValidité

Comparaison avec  Se Sp RV+ RV- Références bibliographiques
IRM 0,89 0,97 29,67 0,11 Karachalios 2005
IRM 0,75 0,87 5,77 0,29 Smith 2015

Références bibliographiques concernant l’abord préliminaire du genou

[1] Alghadir A et al. The reliability and minimal detectable change of Timed Up and Go test in individuals with grade 1 – 3 knee osteoarthritis. BMC Musculoskelet Disord. 2015 Jul 30;16:174

[2] Apley AG. The diagnosis of meniscus injuries. J Bone Joint Surg. 1947;29:78-84

[3] Benjaminse A, Gokeler A, van der Schans CP. Clinical diagnosis of an anterior cruciate ligament rupture: a meta-analysis. J Orthop Sports Phys Ther. 2006 May;36(5):267-88

[4] Chavoutier P et al. Reproductibilité et fiabilité des mesures périmétriques d’un membre inférieur sain. Annales de kinésithérapie.Vol. 27 No 1. 2000

[5] Cibere J et al. Reliability of the knee examination in osteoarthritis: effect of standardization. Arthritis Rheum. 2004 Feb;50(2):458-68

[6] Cleland J, Koppenhaver S. Examen clinique de l’appareil locomoteur. Tests, évaluations et niveaux de preuve. 2ème édition. Elsevier Masson. 2012.

[7] Cooperman J et al. Reliability and Validity of Judgments of the Integrity of the Anterior Cruciate Ligament of the Knee Using the Lachman’s Test. Physical Therapy 1990 70: 225-233.

[8] Danowski RG, J-C Chanussot. Traumatologie du sport. Masson. 1996.

[9] Deveci A et al. The arthroscopical and radiological corelation of lever sign test for the diagnosis of anterior cruciate ligament rupture. SpringerPlus 2015, 4:830

[10] Ekegren C et al. Reliability and Validity of Observational Risk Screening in Evaluating Dynamic Knee Valgus. J Orthop Sports Phys Ther 2009;39(9):665-674

[11] Faucher M. Poireaudeau S. Thoumie P et al. Evaluation des qualités métrologiques de deux indices algo-fonctionnels dans la gonarthrose. In Hérisson C. Codine P. Brun V. L’arthrose du genou. Masson 2004

[12] Gerster JC. Histoire naturelle de la gonarthrose. Rev Rum {Ed fr.] 2000 ; 67 Suppl 3 ; 157-61

[13] Hasselblad V et al. Physical Examination Tests for Assessing a Torn Meniscus in the Knee: A Systematic Review With Meta-analysis. J Orthop Sports Phys Ther. 2007;37(9):541-550

[14] Hegedus EJ, Cook C, Hasselblad V, et al. Physical examination tests for assessing a torn meniscus in the knee: a systematic review with meta-analysis. J Orthop Sports Phys Ther. 2007 Sep;37(9):541-50

[15] Herrington L et al. Intra and inter-tester reliability of the tuck jump assessment.Phys Ther Sport. 2013 Aug;14(3):152-5

[16] Hollman JH et al. Knee joint mouvements in subjects without knee pathology and subjects with injured anterior cruciate ligaments. Physical Therapy. 2002;82:960-72

[17] Hoppenfeld S. Examen clinique des membres et du rachis. Masson. 1990

[18] Karachalios T et al. Diagnostic accuracy of a new clinical test (the Thessaly test) for early detection of meniscal tears.  J Bone Joint Surg Am. 2005;87(5):955-962.

[19] Katz JN et al. Surgery versus Physical Therapy for a Meniscal Tear and Osteoarthritis. N Engl J Med 2013; 368:1675-1684

[20] Kelly A. et al. Gender differences exist in osteoarthritic gait. Clinical Biomechanics. Volume 22, Issue 4 , May 2007, Pages 400-409

[21] Lange T. Et al. The reliability of physical examination tests for the diagnosis of anterior cruciate ligament rupture – A systematic review. Man Ther. 2015 Jun;20(3):402-411.

[22] Lelli A et al. The « Lever Sign »: a new clinical test for the diagnosis of anterior cruciate ligament rupture. Knee Surg Sports Traumatol Arthrosc. 2014 Dec 25. Article en pré-publication.

[23] Logerstedt D et al. Knee Stability and Movement Coordination Impairments: Knee Ligament Sprain. J Orthop Sports Phys Ther 2010;40(4):A1-A37

[24] Madhusudhan TR et al. Clinical examination, MRI and arthroscopy in meniscal and ligamentous knee Injuries – a prospective study. Journal of Orthopaedic Surgery and Research 2008, 3:19 

[25] Maly M et al. Contribution of Psychosocial and Mechanical Variables to Physical Performance Measures in Knee Osteoarthritis. Physical Therapy 2005 85: 1318-1328.

[26] McMurray TP. The semilunar cartilages. Br J Surg. 1942;29:407-414

[27] Mulligan EP et al. Reliability and diagnostic accuracy of the Lachman test performed in a prone position. J Orthop Sports Phys Ther, 41 (2011), pp. 749–757

[28] Myer G et al. Utilization of Modified NFL Combine Testing to Identify Functional Deficits in Athletes Following ACL Reconstruction. J Orthop Sports Phys Ther 2011;41(6):377-387

[29] Perry J, Stiell I. Impact of clinical decision rules on clinical care of traumatic injuries to the foot and ankle, knee, cervical spine, and head. Injury, Int. J. Care Injured (2006) 37, 1157—1165

[30] Piperno M. La mesure clinique de la gonarthrose. Rev Rhum [Ed fr.] 2000 ; 67 Suppl 3 : 143-8

[31] Rubinstein RA Jr et al. The accuracy of the clinical examination in the setting of posterior cruciate ligament injuries. Am J Sports Med. 1994;22(4):550–557.

[32] Sahrmann S. Movement System Impairment Syndromes of the Extremities, Cervical and Thoracic Spines. Mosby. 2011

[33] Schmitt L et al. Instability, Laxity, and Physical Function in Patients With Medial Knee Osteoarthritis. Phys Ther 2008 88: 1506-1516

[34] Sihvonen R et al. Finnish Degenerative Meniscal Lesion Study (FIDELITY) Group. Arthroscopic partial meniscectomy versus sham surgery for a degenerative meniscal tear. N Engl Med J 2013;369;2515-24.

[35] Smith BE et al. Special tests for assessing meniscal tears within the knee: a systematic review and meta-analysis. Evid Based Med. 2015 Jun;20(3):88-97

[36] Threlkeld A. The effects of manual therapy on connective tissue. Physical Therapy vol 72 n°12 1992

[37] Troisier O. Diagnostic clinique en pathologie ostéo-articulaire. Paris: Masson; 1990.

[38] Viel E. La marche humaine. Masson. 2000

[39] Viton JM et al. Mesure S. Modalités de transfert du poids du corps chez le patient gonarthrosique. Revue de chirurgie orthopédique et réparatrice de l’appareil locomoteur. 1998. 84/8. 705-711

[40] Waldén M et al. Three distinct mechanisms predominate in non-contact anterior cruciate ligament injuries in male professional football players: a systematic video analysis of 39 cases. Br J Sports Med. 2015 Apr 23.

[41] Weeks BK et al. Kinematic predictors of single-leg squat performance: a comparison of experienced physiotherapists and student physiotherapists. BMC Musculoskelet Disord. 2012. Oct 25;13:207

[42] Décary S et al. Diagnostic validity of physical examination tests for common knee disorders: An overview of systematic reviews and meta-analysis. Physical Therapy in Sport 23 (2017) 143-155

[43] Ibrahim A, Singh DKA, Shahar S.‘Timed Up and Go’ test: Age, gender and cognitive impairment stratified normative values of older adults. PLoS One. 2017 Oct 3;12(10)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s