Le pelvis lors de l’accroupissement

nature fashion red girl
Photo de Pixabay sur Pexels.com

Les complications biomécaniques de l’accouchement sont une cause majeure de morbidité et de mortalité maternelles et néonatales. 

L’impact de la position d’accouchement et de la mobilité sur l’alignement du bassin pendant le travail n’a pas été suffisamment exploré. L’objectif de cette étude était d’utiliser un modèle de calcul du bassin féminin élaboré antérieurement pour déterminer les effets du positionnement de la mère et de la grossesse sur l’alignement du bassin. 

Les auteurs ont émis l’hypothèse que l’accroupissement en charge et une laxité ligamentaire accrue pendant la grossesse augmenteraient les différents diamètres du bassin. 

Ils ont simulé les moments articulaires dynamiques vécus lors d’un mouvement de squat dans des conditions de grossesse et de non grossesse, à partir de repères anatomiques pertinents sur les os coxaux, le sacrum et le coccyx. 

Les diamètres antéro-postérieur et transversal, l’angle de la symphyse pubienne et son élargissement, les diamètres pelviens supérieur, moyen et inférieur ont été calculés. 

Les conditions simulant une grossesse ont entraîné des augmentations plus importantes de la plupart des mesures du bassin, principalement au niveau du détroit inférieur, par rapport à la simulation sans grossesse. 

Les diamètres des orifices pelviens dans les directions antérieure, postérieure et transversale dans la posture de squat finale ont augmenté de 6,1 mm et de 11,0 mm, respectivement, pour la simulation d’une femme enceinte, contre seulement 4,1 mm et 2,6 mm pour celles d’une femme non enceinte. Ces différences ont été considérées comme cliniquement significatives. 

Les résultats de cette simulation informatique suggèrent que la position accroupie soit biomécaniquement plus adaptée que la classique position en décubitus. 

Commentaire 

Note établie à partir du seul résumé. Si vous avez accès au texte intégral, merci de me faire part de toute inexactitude ou renseignement complémentaire me permettant d’enrichir ma note. 


Références bibliographiques 

X00219290Hemmerich A, Bandrowska T, Dumas GA. The effects of squatting while pregnant on pelvic dimensions: A computational simulation to understand childbirth. J Biomech. 2019 Apr 18;87:64-74. doi: 10.1016/j.jbiomech.2019.02.017.

Articles en rapport avec le sujet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s