Prise en charge de l’enfant addict aux opiacés : les physiothérapeutes américains boivent du petit lait


baby child close up crying
Photo de Pixabay sur Pexels.com

On a beau dire, nous ne vivons pas dans le même monde, ou alors pas encore…

Les physiothérapeutes américains ont depuis longtemps proposé la physiothérapie comme prise en charge alternative des opiacés dans le traitement de la douleur chronique.

ChoosePT800x400

Physical Therapy du mois de juin se fend d’un tutoriel sur la mise en évidence des addictions du nouveau-né consécutives aux addictions de sa mère.

  • Comment reconnaitre cliniquement un enfant addict aux opiacés ?
  • Quelle prise en charge peut-on lui proposer ?
  • Est-ce que le massage est une alternative ?

Le numéro de juin de PT est spécifiquement consacré à la prise en charge en pédiatrie. 


Référence bibliographique

m_coverDana B McCarty Jennifer R Peat Shannon O’Donnell Elisabeth Graham William F Malcolm “Choose Physical Therapy” for Neonatal Abstinence Syndrome: Clinical Management for Infants Affected by the Opioid Crisis. Physical Therapy, Volume 99, Issue 6, June 2019, Pages 771–785

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s