Mesure centimétrique de la flexion de cheville en charge


8

Procédure

Le sujet est debout, face à un mur. Le grand axe du pied à mesurer est perpendiculaire au mur. Un mètre-ruban est fixé au sol, le 0 partant du mur. L’autre pied est placé d’une longueur de pied en arrière. Le sujet est invité à contacter le mur du tibia et à reculer progressivement le pied en maintenant le talon au sol. La distance entre l’hallux et le mur est notée [17, 12].

BoussoleValeurs

Les valeurs moyennes sont de l’ordre de 12 ± 2,8 cm. Il n’y a pas de corrélations entre ces valeurs et l’âge, le sexe, le poids, la longueur du membre inférieur, la pointure. Il existe une majorité de sujets sains présentant une différence inférieure ou égale à 1,5 cm entre le côté gauche et le côté droit. Ces valeurs se situent dans l’écart-type, mais certains sujets peuvent avoir jusqu’à 3 cm de différence. Elles ne sont pas dûes aux incertitudes de mesures mais bien à des différences intrinsèques. Seules des différences égales ou supérieures à 2 cm doivent donc être prises en considération [22].

Fiabilité

La fiabilité inter-examinateurs est très bonne chez des sujets sains [6].

Validité

Les mesures sont comparables avec celles obtenues à l’aide d’un dispositif vidéo d’analyse quantifiée du mouvement.

BoussoleConversion en degrés

Mesurer des angles à l’aide d’un centimètre peut s’avérer peu pratique ; une mesure trigonométrique indique que le recul d’un centimètre correspond à 3,6° de dorsi-flexion, soit des valeurs totales de l’ordre de 30° ± 3° chez le sujet sain [1, 19].


Références bibliographiques

[1] Bennell K et al. Intra- rater and inter-rater reliability of a weight-bearing lunge measure of ankle dorsifexion. Australian Journal of Physiotherapy 1998;44(3):175-80

[6] Dennis R et al. The reliability of musculoskeletal screening tests used in cricket. Physical Therapy in Sport. Volume 9, Issue 1, February 2008, Pages 25-33

[12] Hoch MC et al. Normative range of weight-bearing lunge test performance asymmetry in healthy adults. Man Ther. 2011 Mar 21.

[17] Pope R et al. Effects of ankle dorsi-flexion range and pre-exercise calf muscle stretching on injury risk in Army recruits. Australian Journal of Physiotherapy 1998;44(3):165-72.

[19] Sidaway B et al. Comparing the reliability of a trigonometric technique to goniometry and inclinometry in measuring ankle dorsiflexion. Gait Posture. 2012 Jul;36(3):335-9

[22] Vicenzino B et al. Initial changes in posterior talar glide and dorsiflexion of the ankle after mobilization with movement in individuals with recurrent ankle sprain. Journal of Orthopaedic and Sports Physical Therapy 2006;36(7):464-71

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s