Mesure de l’extensibilité des gastrocnémiens en charge


9

Procédure

Le sujet debout, mains au mur, se place en fente antérieure, le pied à mesurer en postérieur, le talon reculé le plus possible, genou en extension.

Le kinésithérapeute mesure l’angulation entre le grand axe diaphysaire tibial et la verticale à l’aide d’un inclinomètre préalablement cliqué sur 0, en veillant à ce que le talon ne décolle pas et que l’inclinomètre soit placé distalement à la tubérosité tibiale antérieure.

BoussoleValeurs

Les valeurs obtenues sont en moyenne de 38° ± 4° chez des sujets jeunes et sains des deux sexes.

Fiabilité

La fiabilité inter-examinateurs est très bonne, que ce soit avec l’inclinomètre ou le goniomètre translucide [Munteanu 2009].

Variante

Dans la même position du sujet, il est possible d’utiliser un goniomètre translucide, dont une branche est alignée sur une ligne imaginaire entre un repère cutané sur la tête de la fibula et un autre sur la malléole latérale, l’autre branche étant au sol.


Référence bibliographique

Munteanu S et al. A weightbearing technique for the measurement of ankle joint dorsiflexion with the knee extended is reliable. Journal of Science and Medicine in Sport, Volume 12, Issue 1, January 2009, Pages 54-59

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s