Thrust talo-crural en traction dans l’axe du tibia


Il fait partie de techniques proposées dans le cadre du traitement de l’entorse de cheville ayant fait l’objet d’une validation. Comme plusieurs techniques ont été utilisées lors de cette validation, il n’est pas possible de déterminer si cette seule technique pourrait être utile ou si elle nécessite d’être couplée aux autres.

Personnellement, ce n’est pas une technique que j’emploierai de prime abord sur une entorse fraîche, mais Cleland la propose…

16

Objectifs

C’est une manipulation destinée à séparer les surfaces articulaires talo-crurales.

Procédure

Le patient est en décubitus, le kinésithérapeute à ses pieds. Le pied du patient est empaumé par les mains du kinésithérapeute, doigts entrelacés sur le dos du pied. Une pression forte est réalisée des deux pouces sur la tête des métatarsiens médiaux. Une traction dans l’axe du tibia est appliquée en amenant le pied en flexion et pronation, jusqu’au ressenti d’une résistance articulaire. Une traction brève et sèche de faible amplitude est appliquée en direction caudale.

Utilité

BoussoleUne mobilisation passive en flexion de cheville doit être entreprise précocément chez les patients souffrant d’entorse latérale. Cela permet une amélioration significative des amplitudes et du seuil de pression à la douleur consécutives au traitement [23]. Dès la première séance le résultat est significatif, ce qui justifie les pratiques empiriques de « repositionnement de l’astragale antérieure » [10].

D’une manière générale, l’ajout de thérapie manuelle aux exercices actifs permet sur un mois une amélioration cliniquement significative sur la douleur et les activités des patients souffrant d’entorse de cheville, statistiquement significative sur 6 mois, comparativement à une prise en charge uniquement basée sur ces mêmes exercices actifs [4].


Références bibliographiques

[4] Cleland J et al. Manual Physical Therapy and Exercise Versus Supervised Home Exercise in the Management of Patients With Inversion Ankle Sprain: A Multicenter Randomized Clinical Trial. J Orthop Sports Phys Ther 2013;43(7):443-455.

[10] Green T, Refshauge K. A randomized controlled trial of a passive accessory joint mobilization on acute ankle inversion sprains. Physical therapy. Vol 81 n°4. Avril 2001

[23] Yeo HK, Wright A. Hypoalgesic effect of a passive accessory mobilisation technique in patients with lateral ankle pain. Man Ther. 2011 Aug;16(4):373-7.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s