La kinésithérapie basée sur une approche bio-comportementale peut se passer de thérapie manuelle 


people having meeting inside conference room
Salle de rééducation bio-comportementale. Photo de Christina Morillo sur Pexels.com

Les auteurs ont comparé l’efficacité d’une approche bio-comportementale avec et sans thérapie manuelle orthopédique sur l’intensité et la fréquence de la douleur chez des patients pour lesquels une lombalgie chronique a été diagnostiquée.

Méthodes 

Il s’agissait d’une étude contrôlée randomisée en simple aveugle. Cinquante patients ont été répartis au hasard en deux groupes : 

  • Un groupe a reçu une thérapie bio-comportementale avec thérapie manuelle orthopédique
  • L’autre groupe n’a reçu qu’une thérapie bio-comportementale. 

Les deux groupes ont bénéficié d’un total de huit séances, à raison de deux séances par semaine. 

Types d’intervention bio-comportementale

Globalement un Powerpoint présenté au patient réparti sur 5 séances lors des 8 prises en charge, avec contrôle des connaissances acquises par le patient. Relaxation de type Jacobson. Graded Motor Imagery.

Type de thérapie manuelle 

Mobilisation passive postéro-antérieure de type Maitland, mobilisation passive coxo-fémorale, tractions vertébrales, mobilisation neurale globale. Pas de manipulation vertébrale apparemment.

Indicateurs principaux 

EVA, jours de lombalgie dans le mois précédent, prise de médicaments dans le mois précédent.

Indicateurs secondaires 

Roland Morris, Tampa Scale of Kinesiophobia, discrimination tactile lombaire et à distance, Global Rating Of Change, endurance des extenseurs au test d’Ito, Pain Catastrophising Scale, Chronic Pain Self Efficacy Scale, contrôle moteur lombaire en levant la jambe (écrase coussin lombaire en décubitus).

Les différents indicateurs ont été enregistrées au départ et pendant les premier et troisième mois suivant le début du traitement.

Résultats 

Dans les deux groupes, le traitement a été efficace et a présenté des différences significatives pour toutes les variables au fil du temps. 

Il n’y avait pas de différences significatives entre les groupes en termes d’intensité ou de fréquence de la douleur à un et trois mois de suivi. Il n’y avait pas non plus de différences significatives entre les groupes dans les variables secondaires au cours de la même période de suivi.

Conclusions des auteurs

Les résultats de cette étude suggèrent que la thérapie physique manuelle orthopédique n’augmente pas les effets d’un traitement basé sur la thérapie bio-comportementale à court ou à moyen terme, mais ces résultats doivent être interprétés avec prudence.

Commentaire 

Beaucoup d’indicateurs et pas les habituels comme indicateurs principaux, mais de toute façon, aucune différence à 1 et 3 mois, dans une étude d’une puissance suffisante.


Références bibliographiques 

m_painmedicine_20_6coverGrande-Alonso M, Suso-Martí L, Cuenca-Martínez F, Pardo-Montero J, Gil-Martínez A, La Touche R. Physiotherapy Based on a Biobehavioral Approach with or Without Orthopedic Manual Physical Therapy in the Treatment of Nonspecific Chronic Low Back Pain: A Randomized Controlled Trial. Pain Med. 2019 May 7. pii: pnz093. doi: 10.1093/pm/pnz093. Article sous presse

Articles en rapport avec le sujet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s