Que proposer pour un canal lombaire étroit, sur des bases factuelles ?


man dog streets walking
Photo de Tim Savage sur Pexels.com

Population-cible 

Patients présentant une claudication neurogène et un canal lombaire étroit (CLE) confirmé par IRM.

Indicateur principal

Zurich Claudication Questionnaire à 6 semaines. 

Indicateurs secondaires 

Self-paced walking test, EVA pour la douleur des membres inférieurs, podomètre pour mesurer le nombre de pas quotidiens.

Procédure 

Le patient est invité à marcher quotidiennement, sans que la marche exacerbe ses douleurs. Il doit utiliser un podomètre et tenir un agenda sur le nombre de pas quotidiens. Il doit réaliser des flexions rachidiennes en maintenant 30 secondes son puis ses genoux sur la poitrine, tenir un pont pelvien 6 secondes en décubitus, faire le dos de chat / dos de chien deux fois par jour. 

La prise en charge supervisée par un kinésithérapeute comporte en plus de la thérapie manuelle avec manipulation vertébrale, des étirements adaptés aux déficits du patient et massages du dos et des membres, des exercices actifs (gainage abdominal, side-bridge, travail des extenseurs) et des extrémités (squats en charge).

Le patient devait faire 20 minutes de cycloergomètre à 50 à 60% de sa fréquence cardiaque maximale, je suppose (lisez l’article et dites moi, à ce propos…). Il doit faire aussi 20 minutes de tapis de marche, la marche à la vitesse la plus confortable possible, soit la moins douloureuse, ce qui peut entrainer un allègement instrumental du poids du sujet (il a été proposé qu’un sujet sédentaire fasse moins de 5000 pas quotidiens. Les patients ne le faisaient pas avant le début de l’étude, ni après sa fin immédiate, mais ils avaient franchement augmenté leur nombre de pas).

Posologie 

Deux séances par semaine pendant 6 semaines.

Validité 

Par rapport à une prise en charge non supervisée par un kinésithérapeute, cette prise en charge permet à plus de patients d’atteindre une différence cliniquement importante dans la diminution de la sévérité des symptômes (30.2% [9.1-48.6], p=.01), des déficits physiques (32.6% [11.6-50.6], p<.01), de la douleur des membres inférieurs (34.9% [13.9-52.7], dans l’augmentation de la distance de marche (39.5% [18.8-56.7], p<.01), p<.01), du nombre de pas quotidiens (25.6% [4.9-43.9], p=.01).

Commentaire 

En pratique, leur conseiller au moins d’acheter un podomètre et leur mettre la barre un peu haut, à 5000 pas par jour en 6 semaines ?

Lire aussi ce qui concerne « canal lombaire étroit » sur KiNotes, en utilisant le moteur de recherche. Ca commence en en faire quelques unes, de notes 🙂


Références bibliographiques  

cov150hMinetama M, Kawakami M, Teraguchi M, Kagotani R, Mera Y, Sumiya T, Nakagawa M, Yamamoto Y, Matsuo S, Koike Y, Sakon N, Nakatani T, Kitano T, Nakagawa Y. Supervised physical therapy vs. home exercise for patients with lumbar spinal stenosis: a randomized controlled trial. Spine J. 2019 Aug;19(8):1310-1318. doi: 10.1016/j.spinee.2019.04.009.

Articles en rapport avec le sujet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s