Vibrations du corps entier et ostéoporose lombaire chez des femmes ménopausées


Soozier-1000W-Vibration-Machine-300x300

Une étude pour valider l’impact des whole-body vibrations sur l’ostéoporose. 

Population-cible : 

Patientes ménopausées, de 60.1 ± 7.1 ans (46 – 69 ans), non-fumeuses, avec un indice de masse corporelle supérieur ou égal à 18,5, plutôt sédentaires (moins de 3 séances de sport par semaine). 

Le pacemaker est une contre-indication. 

Matériel : 

Plateforme X-trend Fitness Equipment. LV-1000. 

Procédure : 

Dans un centre sportif, les patientes devaient, rester debout sur une plateforme vibrante (vibrations de haute fréquence à 30 Hz, de fortes amplitudes). 

Évaluation : 

Ostéodensitométrie du rachis lombaire. 

Posologie : 

Trois fois par semaine à raison de 5 minutes par séance, pendant 6 mois. 

Validité : 

BoussoleComparativement à une population de sujets similaires devant rester debout durant la même période sans vibrations, ces patientes bénéficient au bout de 6 mois d’une augmentation de 2.032 % de leur densité osseuse lombale, alors que le groupe contrôle voit cette densité diminuer de 0.046 %. 


Oldies but goldies, quelques études passent les années sans que leurs conclusions soient trop remises en cause… Ou pas. Retour vers le (peut être) futur. Note rédigée originellement dans ActuKiné le Jeudi 9 Janvier 2014


Commentaires : 

Après une pensée émue pour les patientes étant restées debout 6 heures par 72 fractions de 5 minutes, sans vibrations, juste pour obtenir ce résultat comparatif, il reste à s’interroger sur la qualité de l’étude en aveugle. Les patientes du groupe contrôle ne semblent pas avoir eu de «simulation de vibration» sur plateforme, et l’étude n’est pas en double-aveugle. 

Je n’ai pas trouvé si l’évaluateur était en aveugle du groupe mesuré. 

Et, puis, comme dit classiquement, on soigne une maladie, pas un chiffre, fusse t’il mesuré avec suffisamment de fiabilité, validité, précision.. 


Références bibliographiques : 

Lai CL, Tseng SY, Chen CN, Liao WC, Wang CH, Lee MC, Hsu PS. Effect of 6 months of whole body vibration on lumbar spine bone density in postmenopausal women: a randomized controlled trial. Clin Interv Aging. 2013;8:1603-9. doi: 10.2147/CIA.S53591. 

Article disponible en ligne 

Articles en rapport avec le sujet