Stabilité sacro-iliaque & transverse de l’abdomen. Pas de preuves expérimentales


Sans titre

Photo issue du site www.raynersmale.com

L’idée que les instabilités sacro-iliaques existeraient et seraient douloureuses se retrouve chez différents auteurs. Du coup, des contentions externes (sacroiliac belt), des théories rééducatives basées sur le travail du transverse voient le jour, basées sur ce concept. 

s-l1000

Une étude néerlandaise sur des pièces cadavériques de sujets âgés (70 ± 5 ans) était destinée à mettre en évidence la rotation relative d’un os coxal avec ou sans stabilisation des deux EIAS à l’aide d’un ressort. La ligne bi-EIAS est considérée comme étant la ligne d’action du transverse de l’abdomen et les auteurs cherchaient à déterminer s’il existe un impact possible de ce muscle sur la stabilité sacro-iliaque. 

Les mêmes auteurs avaient précédemment (**), selon un mode opératoire similaire, cherché à mettre en évidence le jeu de la symphyse pubienne. 

Méthodes : 

8 pièces cadavériques, embaumées depuis 3 à 6 mois, ont été placées dans un cadre destiné à mobiliser un os coxal, l’autre étant fixé sur le cadre. Une incrémentation des forces appliquées à l’une des deux parties (de l’ordre de 50 Nm ± 10 Nm) a conduit à une déformation osseuse pelvienne et à un jeu articulaire sacro-iliaque, analysées à l’aide d’un système de capture Vicon Motion. 

La flexibilité de l’articulation sacro-iliaque a été calculée séparément pour des rotations antérieure et postérieure de l’os coxal avec ou sans la présence du ressort antérieur liant les EIAS et destiné à simuler la force du muscle transverse. 

Résultats : 

La flexibilité de l’articulation sacro-iliaque était significativement plus grande lors de la rotation antérieure de l’os coxal, comparativement à la rotation postérieure. L’application d’une tension simulant la force du transverse de l’abdomen ne modifie pas ces amplitudes. L’idée que le transverse de l’abdomen pourrait améliorer la stabilité sacro-iliaque n’est pas retenue. 


Oldies but goldies, quelques études passent les années sans que leurs conclusions soient trop remises en cause… Ou pas. Retour vers le (peut être) futur. Note rédigée originellement dans ActuKiné le Vendredi 10 Juillet 2015


Références bibliographiques : 

Gnat R, Spoor K, Pool-Goudzwaard A. The influence of simulated transversus abdominis muscle force on sacroiliac joint flexibility during asymmetric moment application to the pelvis. Clin Biomech (Bristol, Avon). 2015 Jun 11. pii: S0268-0033(15)00170-9. doi: 10.1016/j.clinbiomech.2015.06.006. Article sous presse 

Résumé disponible en ligne 

Articles en rapport avec le sujet 

** Pool-Goudzwaard A, Gnat R, Spoor K. Deformation of the innominate bone and mobility of the pubic symphysis during asymmetric moment application to the pelvis. Man Ther. 2011 Oct 19. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s