L’influence de la chaussure sur la forme du talus


photo of woman wearing pink sports shoes walking
Photo de Daniel Reche sur Pexels.com

Moi qui avait l’habitude de dire «ce n’est pas la chaussure qui déforme le pied, c’est le pied qui déforme la chaussure» aux patients me demandant conseil sur ce qu’est une «bonne» chaussure, il va falloir que je révise mes classiques…

astragale
Celui d’Albertine était inadapté à la réception, en tout cas

Le talus primitif est connu pour avoir une forme qui varie en fonction des différences de locomotion et du milieu dans lequel l’humain se déplace. 

Bien que le talus humain moderne soit morphologiquement spécialisé pour la marche bipède, on sait relativement peu de choses sur la façon dont sa morphologie a varié en fonction des différences culturelles et environnementales au fil du temps. 

Les auteurs ont comparé le talus des populations humaines modernes avec celui d’autres sociétés et modes de vie ancestraux pour explorer en quoi les pratiques culturelles et les facteurs environnementaux peuvent influencer la forme de cet os.

Matériaux et méthodes 

L’échantillon est constitué de 142 talus numérisés provenant de 11 groupes humains, modernes, archéologiques et post-industriels. La morphologie du talus a été étudiée par morphométrie basée sur des points de repère tri-dimensionnels. 

Résultats 

Les auteurs trouvent des différences distinctes entre les talus des chasseurs-cueilleurs très mobiles et les groupes plus sédentaires appartenant à un milieu mixte post-agricole et/ou industriel. 

  • Les chasseurs-cueilleurs présenteraient une forme talaire plus adapté à la mobilité et un ensemble col / tête talaire plus robuste et orienté médialement, ce que les auteurs interprètent comme reflétant une pratique de la marche sur longues distances strictement effectuée pieds nus ou avec des chaussures minimalistes, sur un sol inégal. 
  • Le talus de la population post-industrielle présente un profil plus statique, et un ensemble col/ tête talaire moins robuste et orienté orthogonalement, ce que les auteurs interprètent comme une conséquence du mode de vie sédentaire et de l’utilisation de chaussures rigides.

Commentaire 

Note établie à la lecture du seul résumé, mais il doit être sympa à lire, cet article.


Références bibliographiques 

grandebretagneitaliefranceaustralieusaafriquedusudSorrentino R, Stephens NB, Carlson KJ, Figus C, Fiorenza L, Frost S, Harcourt-Smith W, Parr W, Saers J, Turley K, Wroe S, Belcastro MG, Ryan TM, Benazzi S. The influence of mobility strategy on the modern human talus. Am J Phys Anthropol. 2019 Dec 11. doi: 10.1002/ajpa.23976. Article sous presse

Articles en rapport avec le sujet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s