Repérages et palpation du supra-épineux


Classiquement, les auteurs considèrent que la palpation des bords de l’acromion doit permettre de placer les pulpes sur le tendon qu’ils surplombent [Hoppenfeld 1990, Srour 2013]. Tixa considère que de grosses ruptures seraient palpables à travers le deltoïde, en faisant varier les rotations [Tixa 1999].

Le corps du muscle se palpe, mais le tendon se repère uniquement. Est-ce que ce repérage est fiable ? valide ? C’est le propos de cette étude.

Procédure de repérage du tendon

Sans titre

Sujet assis, kinésithérapeute en arrière de lui.

La nappe tendineuse du supra-épineux est repérable. Il est nécessaire de la dégager de la voûte acromiale en plaçant l’épaule en retropulsion.

Procédure de palpation du corps musculaire

Sujet assis, praticien en arrière de lui, repérer l’épine de la scapula. Le corps musculaire du supra-épineux est palpable dans la fosse sus-épineuse ; les trapèzes supérieur et moyen qui le recouvrent doivent être aussi relâchés que possible, ce qui nécessite de tester le muscle le bras le long du corps, la tête du sujet maintenue passivement en rotation controlatérale.

Fiabilité

BoussoleLa localisation du tendon du supra-épineux a été réalisée sur un sujet en position assise, par deux examinateurs, sur 36 sujets sains (14 femmes, entre 22 & 35 ans). La distance entre les deux localisations a été mesurée par un troisième kinésithérapeute pour déterminer la fiabilité du repérage.

Le premier examinateur a marqué le tendon avec un marqueur à encre invisible et indélébile pour la peau (Edding 8280) pour cacher la marque au deuxième évaluateur. Le deuxième examinateur a marqué le tendon avec un stylo Bic.

Un intervalle de 5 min entre les deux repérages permettait de minimiser les signes d’érythème ou d’hypersensibilité dans la zone précédemment marquée par le premier examinateur.

Les auteurs considèrent qu’il existe un fort pourcentage de concordance entre les deux examinateurs, quel que soit l’âge, le sexe, l’IMC et la profondeur du tendon [Naranjo-Cinto 2020].

Validité

BoussoleUn quatrième kinésithérapeute a vérifié à l’échographie la position relative des marques cutanées. Une concordance quasi parfaite se retrouvait avec le repérage cutané, avec une marge d’erreur de 15 mm [Naranjo-Cinto 2020].

 


Références bibliographiques

Hoppenfeld S. Examen clinique des membres et du rachis. Masson. 1990

espagneNaranjo-Cinto F, Falcon-Machado G, Garrido-Marin A et al. Inter-and Intra-Examiner Reliability of Supraspinatus Muscle Tendon Palpation: A Cross-Sectional Study by Ultrasonography. Medicina (Kaunas). 2020 Feb 18;56(2)

Article en accès libre.

Articles en rapport avec le sujet

Srour F, Dumontier C, Loubière M, Barette G. Évaluation clinique et fonctionnelle de l’épaule douloureuse. EMC – Kinésithérapie-Médecine physique-Réadaptation 2013;0(0):1-21 [Article 26-008-C-10]

Tixa S. Atlas d’anatomie palpatoire du cou, du tronc, du membre supérieur. Masson 1999

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s