La télé-kinésithérapie. À peine imaginée, déjà évaluée


abandoned antique close up design
Votre cabinet de kinésithérapie vintage, en 2021. Photo de Rene Asmussen sur Pexels.com

La crise actuelle pousse les kinésithérapeutes à inventer, c’est l’un de ses rares avantages. «Et si je faisais un site pour soigner les patients en ligne ?». Assurément, vous n’êtes pas le seul à avoir eu l’idée.

Les australiens ne vous ont pas attendu (faut dire qu’ils ne traversent pas que des déserts médicaux pour se rendre chez le physio).

Bon, maintenant, ça se trouve, faire du gainage en caleçon sur un tapis de salon avec des pop-ups et des commentaires en ligne, ils n’y ont même pas pensé et ç’est juste ça qui guérit de la mort tous les arthrosiques.

Ou pas.

Voyons quels résultats on peut obtenir quand on fait un site top qualité (mais si, il est top le vôtre aussi, et puis, si ça se trouve, dans le leur, ils n’ont même pas mis de petits chats).

L’usage du site Web «My Joint Pain», destiné à informer les internautes sur l’éducation à la santé et la qualité des soins a été évalué sur 12 mois.

Ce site a été développé par ArthritisAustralia (une organisation caritative à but non lucratif qui est un organisme australien de pointe pour la prise en charge des troubles musculo-squelettiques) en collaboration avec la BUPA Health Foundation (une organisation à but non lucratif dédiée à la santé en Australie). Son contenu est mis à jour par un comité d’experts. Il est composé des principaux chercheurs sur le domaine, de cliniciens, de consommateurs. 

Le cadre et le développement du contenu du site Web se basent sur plusieurs normes de qualité, y compris des guides cliniques pour les aides à la décision des patients par la collaboration IPDAS (International Patient Decision AidStandards), celle du Conseil national australien de la recherche médicale et de la santé (NHMRC) pour l’information des consommateurs et la santé. 

Méthodes 

Des sujets souffrant d’arthrose symptomatique de la hanche ou du genou ont été recrutés dans toute l’Australie pour évaluer le site, par rapport à un groupe témoin de non-utilisateurs sur une période de 12 à 24 mois. 

Les mesures des résultats comprenaient un questionnaire d’impact sur l’éducation à la santé (Health Education Impact Questionnaire-HEIQ) et un questionnaire sur l’arthrose (OA Quality Indicator-OAQI). 

Les changements de 12 à 24 mois dans le HEIQ ont été évalués. Les différences entre les utilisateurs et les non-utilisateurs pour le score OAQI ont été évaluées à l’aide d’un test chi2.

Résultats 

Un total de 277 participants éligibles souffrant d’arthrose symptomatique de la hanche ou du genou ont été recrutés au départ, et 122 participants ont répondu aux enquêtes sur 24 mois (utilisateurs: n = 35, non-utilisateurs: n = 87). 

Il n’y avait pas de différence significative entre les utilisateurs et les non-utilisateurs pour les scores HEIQ à 24 mois après ajustements pour l’âge, le sexe et l’indice de masse corporelle (IMC). 

Les utilisateurs avaient des scores de détresse émotionnelle plus élevés que les non-utilisateurs selon l’analyse univariée.

Par rapport aux non-utilisateurs de l’OAQI, les utilisateurs ont montré des changements favorables dans la réception d’informations sur l’auto-gestion, la prise de paracétamol et d’anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Conclusion des auteurs

L’utilisation du site Web «My Joint Pain» ne produit pas d’améliorations significatives en termes d’éducation sanitaire, mais elle peut aider à fournir des informations utiles sur l’autogestion et l’utilisation appropriée des traitements pharmacologiques. 


Références bibliographiques 

australieWang X, Urban H, Bennell KL, Dickson C, Dobson F, Fransen M, Jones G, Hunter DJ. My joint pain, a web-based resource, effects on education and quality of care at 24 months. BMC Musculoskelet Disord. 2020 Feb 6;21(1):79. doi: 10.1186/s12891-020-3074-2.

Article disponible en ligne

Articles en rapport avec le sujet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s