S’asseoir et se relever du sol (Sitting Rising Test) : le test ultime


Un test simple, valide, utilisable dans toutes les pathologies, sans matériel, prédictif de la mortalité de votre patient, avec ou sans PTG. Elle est pas belle la vie ?

burial cemetery countryside cross
Patients ayant potentiellement été testés positifs au Sitting Rising Test un jour. Photo de Mike sur Pexels.com

Avec le test de la force de serrage de la main, vous allez pouvoir prédire sans trop vous tromper le turn-over de la maison de retraite du coin. Enfin, je fais pas trop le malin, parce que je peine à descendre en dessous de 2/10…

Procédure

Le test assis-debout (SRT) évalue la capacité à s’asseoir et à se lever du sol sans aide, sur une surface plane et non glissante. Les sujets portent des vêtements non contraignants. Tous les participants reçoivent les mêmes instructions : « Sans vous préoccuper de la vitesse d’exécution, essayez de vous asseoir puis de vous relever du sol, en utilisant le minimum d’appuis manuels possibles« . 

Les participants effectuent un essai pratique et l’examinateur donne un retour d’information pour améliorer les performances des participants. 

Des méthodes de notation identiques sont utilisées pour la phase assise et la phase debout. 

Chaque phase (score partiel) commence avec 5 points. Un point est soustrait chaque fois que le participant utilise ses mains (placer les mains sur le sol en position assise ou pousse avec les mains sur les genoux ou ses cuisses pour s’accroupir ou se relever).  Un demi-point est soustrait pour une perte d’équilibre visible pendant la manœuvre. Le score final est la somme des scores partiels en position assise et en position debout, avec un score maximal de 10. 

Sur les patients porteurs d’une PTG

Population-cible

240 patients avec une PTG unilatérale, ayant suivi un programme d’exercice de 12 semaines.

Valeurs 

Sur les 240 participants (148 femmes, âgées de 70±7 ans), 180 (75%) ont pu effectuer le test. 

Validité

BoussoleLes participants qui ont réussi ont obtenu des résultats significativement meilleurs que ceux qui n’ont pas réussi à tous les tests de fonction physique (P<.0001). Les résultats du test  ont généralement convergé avec les différentes mesures de la déficience du genou et les tests basés sur les performances (les associations allaient de faibles [r=0,15 ; p=0,0516] à modérées [r=0,52 ; p<0,0001]). 

Les scores du test sont associés avec les capacités auto-estimées du patient (r=0,34 ; p=<0,0001) et avec la peur des chutes (r=-0,25 ; p=0,001) [Alomar 2020]

Quelle que soit la pathologie

Bien que l’aptitude cardio-respiratoire soit fortement liée à la survie, il existe peu de données concernant les indicateurs d’aptitude à la survie musculo-squelettique. 

Cette étude rétrospective [Brito 2014] a évalué l’association entre la capacité à s’asseoir et à se lever du sol et la mortalité, toutes causes confondues. 2002 adultes âgés de 51 à 80 ans (68% d’hommes) ont réalisé le SRT. Le score du SRT, de 0 à 10, a été stratifié en 4 catégories : 0-3 / 3,5-5,5 / 6-7,5 / 8-10.

Résultats : 

Le suivi médian était de 6,3 ans et il y a eu 159 décès (7,9 %). 

BoussoleLes scores inférieurs du SRT étaient associés à une mortalité plus élevée (p < 0,001). Après ajustement (âge, sexe, indice de masse corporelle), chaque unité d’augmentation du score SRT confère une amélioration de 21 % de la survie. 

Conclusions des auteurs : 

L’aptitude musculo-squelettique, telle qu’évaluée par le SRT, était un prédicteur significatif de la mortalité chez les sujets âgés de 51 à 80 ans. 

L’application de cet outil d’évaluation simple et sûr, influencé par la force et la flexibilité musculaires, dans les examens de santé généraux, pourrait ajouter des informations pertinentes concernant les capacités fonctionnelles et les résultats chez les adultes non hospitalisés.


Références bibliographiques 

usaJehan A Alomar, Maria Beatriz C Catelani, Clair N Smith, Charity G Patterson , Tamara M Artman, Sara R Piva. Validity and Responsiveness of Floor Sitting-Rising Test in Post-Total Knee Arthroplasty- A Cohort Study. Arch Phys Med Rehabil. 2020 Apr 18;S0003-9993(20)30210-0. doi: 10.1016/j.apmr.2020.03.012. 

(Article en accès libre)

Brito LB, Ricardo DR, Araujo DS, Ramos PS, Myers J, Araujo CG. Ability to sit and rise from the floor as a predictor of all-cause mortality. Eur J Prev Cardiol. 2014;21(7):892-8.

(Article en accès libre)

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s