Est-ce pertinent de faire du Mulligan après immobilisation sur fracture du radius ?


Sans titre

Une étude contrôlée randomisée prospective, multicentrique, avec allocation cachée, analyse en aveugle du traitement réalisé et en intention de traiter a impliqué 67 patients  (76 % de femmes, âge moyen de 60 ans) traité(e)s par plâtre après une fracture distale du radius.

Intervention : 

  • Le groupe témoin a reçu des exercices et des conseils. 
  • Le groupe expérimental a reçu les mêmes exercices et conseils, plus le travail de la supination et de l’extension du poignet à l’aide de la méthode Mulligan. 

Posologie 

4 séances de kinésithérapie de 20 à 30 minutes sur 4 semaines (deux la première semaine, une la semaine d’après, une quinze jours après).

Les patients des deux groupes sont invités à faire des exercices deux fois par jour (voir en annexe de l’article)

Procédure Mulligan

Le groupe expérimental a bénéficié de technique Mulligan (MWM) pour améliorer la supination et l’extension au niveau du poignet, car ces mouvements sont généralement les plus touchés. 

Le physiothérapeute a appliqué six répétitions lors de la première séance et a également demandé au participant de s’auto-administrer le MWM en supination et en extension du poignet six fois, deux fois par jour. Les participants ont également reçu une feuille d’exercice ou une vidéo décrivant comment effectuer l’auto-administration du MWM. Lors des trois séances de traitement de suivi, le physiothérapeute : 

  • A administré une à trois séries de 10 répétitions de MWM en se basant sur la recommandation de Mulligan selon laquelle le patient ne doit pas ressentir de douleur,
  • A revu, facilité et guidé l’auto-MWM du participant. 

L’emplacement et la direction du glissement pouvaient être modifiés de manière à ce que le MWM soit sans douleur, comme le préconisait le concept de Mulligan

Mesures des résultats : 

Le résultat principal était la supination de l’avant-bras à 4 semaines (immédiatement après l’intervention). 

Les résultats secondaires comprenaient l’extension du poignet, la flexion, la pronation, la force de préhension, le QuickDASH, l’évaluation du poignet par le patient et l’évaluation globale du changement. 

Les points de suivi étaient à 4 et 12 semaines, avec des mesures évaluées par le patient à 26 et 52 semaines.

Résultats : 

Par rapport au groupe témoin, la supination était plus importante dans le groupe expérimental de 12° IC 95 %[5 à 20] à 4 semaines et de 8°IC 95 %[1 à 15] à 12 semaines. 

Divers résultats secondaires étaient meilleurs dans le groupe expérimental à 4 semaines : extension (14°IC 95 %[7 à 20]), flexion (9°IC 95 %[ 4 à 15]), QuickDASH (-11 points IC 95 %[-18 à -3]) et satisfaction du patient. 

Les bénéfices étaient encore évidents à 12 semaines pour la supination, l’extension, la flexion et le QuickDASH. 

Le groupe expérimental était plus susceptible de qualifier d' »amélioré » son changement global. 

Aucune des mesures évaluées par les participants n’a fait apparaître de bénéfices évidents à 26 et 52 semaines, ni d’effets négatifs.

Conclusion  

L’ajout des techniques Mulligan aux exercices et aux conseils permet une amélioration plus rapide et plus importante des troubles du mouvement pour la gestion non chirurgicale des fractures distale du radius.


Références bibliographiques 

danemarkaustralieSusan A Reid, Josef M Andersen, Bill Vicenzino. Adding Mobilisation With Movement to Exercise and Advice Hastens the Improvement in Range, Pain and Function After Non-Operative Cast Immobilisation for Distal Radius Fracture: A Multicentre, Randomised Trial; J Physiother. 2020 Apr 11;S1836-9553(20)30027-8. doi: 10.1016/j.jphys.2020.03.010.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s