Guide clinique sur l’abord de la douleur dans les troubles musculo-squelettiques aigus


arrows close up dark energy
Photo de Isaque Pereira sur Pexels.com

Une analyse de ce guide vient de paraître dans le Journal Of Physiotherapy. Le document original est disponible à cette adresse

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6485308/. 

Ce guide clinique examine plusieurs stratégies : pharmacologiques, cognitives, physiques et systémiques pour la gestion de la douleur musculo-squelettique aiguë. 

Les recommandations pour chaque domaine thématique sont basées sur des recherches bibliographiques menées par un ou deux membres du groupe en septembre 2018. 

Les documents de chaque référence incluse sont disponibles à l’adresse suivante, dans un tableau Excel à télécharger récapitulant les données des principales études incluses :

http://links.lww.com/JOT/A648. 

Ce guide vise à remédier à l’absence de lignes directrices fondées sur des données probantes pour la gestion des douleurs musculo-squelettiques aiguës.

L’approche GRADE a été utilisée pour évaluer la force des recommandations et la qualité des preuves. 

Ce qu’il avance 

Il existe une forte recommandation en faveur des stratégies cognitives et émotionnelles (preuves de qualité modérée) telles que la réduction de l’anxiété, l’amélioration de l’auto-efficacité, l’aromathérapie (!), la musicothérapie ou la thérapie cognitivo-comportementale. 

L’utilisation de modalités physiques, telles que le TENS, est recommandée comme traitement d’appoint pour une réduction immédiate de la douleur, soit après une blessure, soit en post-opératoire (preuves de faible qualité). 

Le risque de mauvaise utilisation des opioïdes et de leurs effets cliniques indésirables a été noté par le groupe d’experts, et la dose efficace la plus faible possible pendant la période la plus courte possible est également fortement recommandée (preuves de haute qualité).

Une approche multimodale – comprenant des stratégies physiques, pharmaceutiques et cognitives – basée sur la sécurité et le confort du patient est la meilleure pratique pour la gestion de la douleur musculo-squelettique aiguë.


Références bibliographiques 

canadaArmaghan Dabbagh, Joy C MacDermid. Appraisal of Clinical Practice Guideline: Clinical Practice Guidelines for Pain Management in Acute Musculoskeletal Injury. J Physiother. 2020 Apr 11;S1836-9553(20)30006-0. doi: 10.1016/j.jphys.2020.02.006.

(Article en accès libre) 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s