Quantifier le testing des muscles distaux du membre inférieur sur plateforme de force


Demander au patient lombalgique de marcher sur les talons ou sur les orteils permet cliniquement de se faire une bonne idée de ses capacités motrices, par exemple à la recherche d’une parésie des releveurs dans une sciatique. 

Les auteurs de cette étude proposent de quantifier ce testing par un appui sur deux plateformes de force, en jugeant des oscillations du bonhomme dans ces deux positions sensibilisées, talons ou orteils. 

La faiblesse motrice distale au membre inférieur est une des indications absolues pour le traitement chirurgical des patients souffrant d’une hernie discale lombaire. Jusqu’à présent, les chirurgiens ne se basaient sur la clinique et l’IRM, preuves perfectibles, pour évaluer les résultats de la chirurgie.

Les auteurs ont comparé le testing classique à la mesure sur plateforme, avant chirurgie, une semaine après chirurgie et après rééducation. 

L’étude a porté sur 33 patients qui répondaient aux critères d’inclusion. Les résultats obtenus par les plateformes sont au moins aussi sensibles que lors du testing manuel. 


Références bibliographiques 

Miodrag Peulić, Miloš Joković, Tijana Šušteršič, Aleksandar Peulić. A Noninvasive Assistant System in Diagnosis of Lumbar Disc Herniation. Comput Math Methods Med. 2020 Apr 3;2020:6320126. doi: 10.1155/2020/6320126. 

(article en accès libre) 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s