La chirurgie sous-acromiale sans intérêt & pas sans risques


chirurgie chirurgiens docteur gens
Photo de Vidal Balielo Jr. sur Pexels.com

Il est venu avec une douleur d’épaule parce qu’il se l’était forcée quelques mois auparavant en bricolant sous le tableau de bord de sa voiture de collection. Après quelques séances à gentiment lui expliquer que 100% des douleurs d’épaule ne se situent pas dans la tête humérale, il est revenu un matin presque agressif en disant qu’il allait de toute manière se faire opérer.

Je l’ai invité sans agressivité à contacter un autre kinésithérapeute pour la rééducation après l’intervention. Je pense qu’il n’a pas compris pourquoi.

Objectif de l’étude

Déterminer les avantages et les inconvénients de la chirurgie de décompression sous-acromiale chez les patients adultes souffrant de scapulalgie chronique attribuée à la région sous-acromiale.

Conception 

Revue systématique avec méta-analyse.

Principales mesures des résultats

Douleur, fonction physique et qualité de vie.

Sources de données 

Des recherches systématiques sur les avantages et les inconvénients ont été effectuées jusqu’au 23 juillet 2018 dans MEDLINE, Embase, PubMed, Cochrane Central Register of Controlled Trials, Cochrane Database of Systematic Reviews, Cumulative Index to Nursing and Allied Health Literature, Physiotherapy Evidence Database, ClinicalTrials.gov, WHO International Clinical Trials Registry Platform, Database of Abstracts of Reviews of Effects et Health Technology Assessment.

Critères d’éligibilité pour la sélection des études 

Essais contrôlés randomisés comparant la chirurgie de décompression sous-acromiale avec tout autre traitement. Études de cohortes prospectives pour identifier les complications liées à ces interventions.

Résultats 

  • Il existe des preuves très probantes de l’absence de bénéfice supplémentaire de la chirurgie de décompression sous-acromiale par rapport à la chirurgie placebo pour réduire la douleur un an après l’intervention ou pour améliorer la fonction physique à un ou deux ans. 
  • Il y a des preuves de certitude modérée avançant qu’aucun bénéfice supplémentaire de la chirurgie de décompression sous-acromiale soit retrouvé sur la qualité de vie liée à la santé à 1 an. 
  • Il y a des preuves de certitude modérée pour qu’il y ait de l’ordre de 6 préjudices graves pour 1000 patients subissant une décompression sous-acromiale.

Conclusion 

La chirurgie de décompression sous-acromiale n’apporte aucun bénéfice important par rapport à la chirurgie sous placebo ou à la kinésithérapie, et comporte probablement un faible risque de dommages graves.


Références bibliographiques 

australiecanadadanemarkusafinlandenorvegesuedeTuomas Lähdeoja, Teemu Karjalainen, Jarkko Jokihaara, Paul Salamh, Lauri Kavaja, Arnav Agarwal, Marinus Winters, Rachelle Buchbinder, Gordon Guyatt, Per Olav Vandvik, Clare L Ardern. Subacromial Decompression Surgery for Adults With Shoulder Pain: A Systematic Review With Meta-Analysis. Br J Sports Med. 2020 Jun;54(11):665-673. doi: 10.1136/bjsports-2018-100486. 

(Article en accès libre) 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s