Les ischio-jambiers protègent de l’entorse du croisé antérieur ?  


animal mignon herbe gris
Photo de angello sur Pexels.com

Le risque de lésion du ligament croisé antérieur (LCA) peut être évalué à partir de la capacité du sujet à la réception après le saut. 

Une plus grande rigidité des ischio-jambiers est associée à un profil biomécanique de réception correspondant à une charge moindre du LCA, mais elle est difficile à évaluer dans le contexte clinique. 

La force des ischio-jambiers en excentrique peut être facilement évaluée par les cliniciens et peut fournir une mesure de substitution de la rigidité des ischio-jambiers.

Objectif de l’étude : 

Examiner les associations entre la force des ischio-jambiers en excentrique, la rigidité des ischio-jambiers et la biomécanique de la réception liée au risque de blessure du LCA.

Conception : 

Étude transversale.

Mise en place : 

Laboratoire de recherche.

Patients ou autres participants : 

Un total de 34 participants non blessés et physiquement actifs (22 femmes, 12 hommes ; âge = 20.2 ± 1.6 ans, taille = 171.5 ± 9.7 cm, masse = 67.1 ± 12.7 kg).

Intervention(s) : 

La force excentrique des ischio-jambiers, la rigidité active des ischio-jambiers et la biomécanique de la réception sur une ou deux jambes ont été mesurées au cours d’une seule séance.

Mesure(s) principale(s) des résultats : 

Des associations bivariées ont été réalisées entre la force excentrique des ischio-jambiers et la rigidité des ischio-jambiers, la force de réaction verticale au sol, le moment d’extension du genou, le moment varisant, la force de cisaillement tibiale antérieure, l’angle sagittal du genou au contact initial avec le sol, l’angle de flexion maximale du genou, l’angle frontal du genou au contact initial avec le sol, l’angle de valgus maximal du genou et le déplacement en flexion du genou (coefficients de corrélation de Pearson).

Résultats : 

  • Aucune association n’a retrouvée entre la rigidité des ischio-jambiers et leur force en excentrique (r = 0.029, p = 0.44). 
  • Aucune association retrouvée entre la rigidité des ischio-jambiers et la biomécanique de la réception. 
  • Cependant, une plus grande force excentrique maximale a été associée à une force de réaction verticale au sol moindre dans les conditions d’atterrissage sur deux jambes (r = -0,331, p = 0,03) et sur une jambe (r = -0,418, p = 0,01) et à un moment interne du genou moindre dans les conditions de réception sur une jambe (r = -0,326, p = 0,04).

Conclusions : 

La force excentrique des ischio-jambiers est associée à une force de réaction verticale au sol moindre lors des deux tâches de réception et à un moment interne du genou moindre lors de l’atterrissage sur une jambe, mais elle ne constitue pas une estimation clinique acceptable de la rigidité active des ischio-jambiers.


Références bibliographiques 

Derek R Dewig, Jonathan S Goodwin, Brian G Pietrosimone, J Troy Blackburn. Associations Among Eccentric Hamstrings Strength, Hamstrings Stiffness, and Jump-Landing Biomechanics. J Athl Train. 2020 May 20. doi: 10.4085/1062-6050-151-19.

(article en accès libre)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s